Le commerce illicite de la faune sauvage sur Internet

La Chine renforce sa lutte contre le commerce illicite de la faune sauvage sur Internet
  
Espèces protégées en ligne 

Sur 1973 articles, l’IFAW a identifié 30 espèces d’animaux sauvages protégées par la Loi chinoise sur la Protection de la faune sauvage et/ou inscrites aux Annexes de la CITES. Parmi ces produits vendus illégalement en ligne, on retrouve des os de tigres, du cerf porte-musc, des articles de mode en ivoire d’éléphants, en corne de rhinocéros, en corne d’antilope du Tibet, des animaux de compagnies comme les singes, le renards ou les oiseaux de proies.

Beaucoup de ces sites aux enchères en ligne sont également liés à des boutiques réelles. Le commerce est national et international, ce qui rend l’application de la loi difficile, car les lois régissant les transactions internationales peuvent différer de la législation nationale.

Plus d'infos en Français 

Une réflexion au sujet de « Le commerce illicite de la faune sauvage sur Internet »

  1. I’m impressed, I must say. Really rarely do I encounter a blog that’s both educative and entertaining, and let me tell you, you have hit the nail on the head. Your idea is outstanding; the issue is something that not enough people are speaking intelligently about. I am very happy that I stumbled across this in my search for something relating to this.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *