Un sport 100% écologique de la tête au pied

Paraski

Le Ski cerf-volant  (Paraski)

Dans le cadre du Carnaval de Québec une équipe de professionnels de La Vie sportive était présente pour une deuxième année au Carnaval qui avait lieu le 10 février, afin de sensibiliser les gens à ce sport en pleine expansion.

Le paraski, nommé aussi ski à voile ou ski cerf-volant, est un nouveau sport de glisse aéro-tractée pratiqué notamment durant l’hiver.

Pascal Dufour, qui a effectué quelques démonstrations pendant la journée, est d’avis qu’avec l’évolution des techniques et de l’équipement, le ski cerf-volant n’est plus dangereux comme il l’était. Entre autres, il a fait remarquer la facilité avec laquelle les dangers peuvent être évités.

En effet, un simple mouvement de bras suffit pour démêler les cordes au besoin et un bouton d’urgence permet d’arrêter presque instantanément la force de propulsion du cerf-volant. Ainsi, il ne faudrait pas parler de sport extrême. M. Dufour préfère l’expression « underground alternatif ».

Martin Deslauriers, moniteur et réparateur de cerf-volant, évalue à 10 ans l’âge minimum pour pratiquer le ski cerf-volant. De plus, idéalement, il a ajouté qu’il faut être au moins de niveau intermédiaire en ski.

Jean-François Dion, coordonnateur de l’événement inscrit dans la programmation du carnaval, indique que la présence de l’organisme vise surtout à faire la démonstration de leur sport et donner la chance au public d’avoir la sensation de diriger le cerf-volant. Une vingtaine de ces cerfs-volants, les plus petits, étaient donc disponibles pour ceux qui voulaient en faire l’essai.

« Quand il y a du vent, attaches ta tuque parce que c’est plaisant en tabarouette », a lancé …. suite

Pour ceux et celle qui veulent plus d’informations sur ce sport  100% écologique de la tête au pied…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *