Soixante mendiants silencieux amassent 10 000$ pour les itinérants

Parcodon

Les Parcodons

Les 60 parcodons du centre-ville de Montréal sont devenus depuis six mois des mendiants silencieux et non dérangeants, formule qui plaît aux Montréalais.

L’arrondissement Ville-Marie a recueilli 10 000 $ en monnaie, en six mois, dans les parcodons installés dans des endroits stratégiques du centre-ville «et cette réponse confirme le succès de la formule», affirme le maire Benoît Labonté.

Plus de 500 heures de travail auprès des itinérants

«Les dons recueillis dans les 60 parcodons du centre-ville ont permis d’offrir plus de 500 heures de services d’interventions psychosociales auprès de personnes de la rue qui en avaient un urgent besoin», confirme Serge Lareault, directeur de L’Itinéraire.

Pour sa part, le maire de Ville- Marie espère que les parcodons pourront générer des revenus suffisants pour assurer deux postes à temps plein de travailleurs de rue.

Plus d’appui

«Le public pourra ainsi soutenir des interventions auprès de quelque 2000 personnes qui obtiennent de l’aide du groupe L’Itinéraire», de dire le maire. Il rappelle en outre que son administration poursuit ses demandes auprès de Québec «pour une intervention marquée» en itinérance et un appui à la Ville de Montréal.

La Ville d’Ottawa a repris le concept et restauré six parcomètres pour les plus démunis et plusieurs villes dans le monde s’intéressent à cette initiative. Mais aucun autre arrondissement de Montréal n’a emboîté le pas.

Le texte au complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *