«Défilé de corps brisés» et «Coupables d'avoir survécu»

Source de la photo: http://www.agencenews.com/uploads/commonfiles/matinternet_karine_olivier/armee_canadienne_tanks.jpg: Le 5 février 2008 - 14:02  | La Presse Canadienne

Blessés en Afghanistan Sun Media Hebdoweb Actualité International

Au travers l’horreur de la guerre et de la souffrance au quotidien, l’aumônier dit aussi voir ce qu’il y a de meilleur: les médecins, les infirmiers et infirmières, les volontaires qui se donnent à plein pour venir au secours des malades et des blessés. Il n’hésite pas à les qualifier de héros.

Défilé de corps brisés

Landstuhl, Allemagne On les voit arriver à tous les jours dans des ambulances ou des autobus bondés: des corps brisés, couverts de pansements, mutilés par la guerre. Ils sont la plupart du temps Canadiens ou Américains. Ce sont des guerriers blessés arrivant d’Irak ou d’Afghanistan, avec un membre en moins, brûlés ou souffrant du stress des combattants.

«Coupables d’avoir survécu» – L’aumônier

13 h 39, une équipe de travailleurs de l’hôpital se rassemble dans l’aile d’urgence. Ils sont en état d’alerte parce qu’un avion provenant des zones de combat vient de se poser à la base militaire toute proche de Ramstein. En 34 minutes environ, 21 patients sont transférés d’un avion de transport C-17 à l’hôpital par autobus ambulance. Il faut des infirmiers musclés pour manoeuvrer les blessés sur leur civière, et on trouve toujours un aumônier dans le groupe.

Lire les textes au complet réf: Canoë infos le journal de Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *