Un matin à Cuba, Fidel sera plus le Commandant en chef

SOURCE DE L'IMAGE:  http://pagesperso-orange.fr/cuba.libre/artisanat.htm#

Hebdoweb actualité en bref

Nouvelle du jour à Cuba Selon Jacques Lanctôt

J’habite une rue tranquille où il ne se passe rien. Même les cyclones n’osent pas s’y aventurer, c’est vous dire.

Tous les matins, je vois des hommes et des femmes partir pour le travail. Certains vont d’abord reconduire leur enfant à l’école avant de prendre l’autobus, au coin de la rue 23, cette Rampa très fréquentée qui prend sa source sur le malecon, ce long front de mer qui s’étire sur plusieurs kilomètres.

Petit à petit, la rue s’anime. Le marchand de pain passe, il donne plusieurs coups de sifflet, les gens sortent, achètent un pain en forme de flûte, échangent quelques mots et questionnent le ciel bleu. Puis c’est le tour du balayeur de rue.

Tous les matins, avec son balai et sa petite pelle, il ramasse les ordures, papiers et canettes vides, que les gens jettent à la rue et les crottes de chien. J’ai beau donner l’exemple et expliquer à tous et chacun qu’il ne faut pas jeter ses ordures à la rue, rien à faire, on me réplique en riant qu’il faut bien donner du travail à cet homme, «sinon, qu’est-ce qu’il ferait?».

Voilà maintenant que le vendeur de journaux se pointe, il crie: «Granma! Message du Commandant en chef!» Des gens tendent l’oreille, s’attroupent, plusieurs achètent le journal et aussitôt lisent la nouvelle du jour :

Fidel ne se représentera pas à la présidence du Conseil d’État et il ne sera plus le Commandant en chef.

Un battant: suite Canoë infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *