Le dossier du piratage informatique décelé cette semaine au Québec

© JdeM / Donald Courchesne : Le capitaine Frédérick Gaudreau, responsable de la coordination des enquêtes sur les délits informatiques, à la SQ, devant certains des ordinateurs saisis

Hebdoweb  actualité en bref 
Tous les liens direct du dossier internet de Canoë

Menacés d’expulsion?

Les 17 jeunes pirates informatiques arrêtés aux quatre coins de la province par la Sûreté du Québec cette semaine ne sont pas au bout de leurs peines.
De nombreux pays, dont les États-Unis, s’intéressent à leur cas et pourraient demander leur extradition pour les accuser. suite canoë infos société

300 000 ordis sous influence

Les pirates contrôlaient plus de 300 000 ordinateurs et serveurs répartis dans une centaine de pays.

Ces ordinateurs pouvaient être autant des ordinateurs personnels ou d’entreprises que des serveurs. Tous avaient été infectés de petits logiciels permettant aux pirates d’en prendre le contrôle à distance, au moment choisi. Ils étaient ainsi transformés en «zombies». suite canoë infos société

Des victimes québécoises

Bien qu’il avait une portée internationale, le réseau de 17 jeunes pirates démantelé cette semaine a fait plusieurs victimes québécoises, ce qui a d’ailleurs facilité le travail d’enquête des policiers. suite canoë infos technos et sciences

Les pirates pourraient être extradés

Les 17 jeunes pirates informatiques arrêtés aux quatre coins de la province par la Sûreté du Québec cette semaine ne sont pas au bout de leurs peines. De nombreux pays, dont les États-Unis, s’intéressent à leur cas et pourraient demander leur extradition pour les accuser.
suite canoë infos techno et sciences

Une réflexion au sujet de « Le dossier du piratage informatique décelé cette semaine au Québec »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *