Plus gros barbecue au monde! Uruguay On veut le voir et le connaître

 BarbecueHebdoweb actualité internet en bref plus

Le plus gros barbecue au monde

L’Uruguay a fait son entrée dans le livre des records Guinness hier: le pays a organisé le plus gros barbecue au monde.

Au total, 1250 chefs bénévoles ont participé à la préparation de ce qu’on appelle là-bas un asado.

Pour l’occasion, on a fait rôtir 12 000 kilos de boeuf.

Connaître L’Uruguay

Le milieu naturel

L’Uruguay fait la transition entre le plateau brésilien et la Pampa argentine. Le littoral constitue une zone basse ; de nombreuses rias sont souvent transformées en lagunes. Vers l’intérieur, une région de collines granitiques s’allonge depuis le Rio Grande do Sul brésilien jusqu’à Montevideo.

La topographie est adoucie par le modelé des argiles de décomposition, ainsi que par celui de dépôts éoliens semblables à ceux de la Pampa argentine voisine. Le Centre et le Nord ont des aspects tabulaires : des roches sédimentaires y recouvrent le soubassement cristallin ; des basaltes, alternant avec des grès rouges, dessinent un relief de côtes dont le revers descend en direction du río Uruguay.

Le Climat

Le climat est tempéré : la moyenne d’hiver est de l’ordre de 10 °C et le mois le plus chaud, à Montevideo, a une moyenne de 22 °C. Les pluies se répartissent assez également sur toutes les saisons, avec une tendance à la formation d’un maximum en automne ; au total, elles atteignent, en moyenne, moins de 900 mm dans le sud, mais approchent 1 300 mm dans le Nord. Mais les variations interannuelles sont importantes et les sécheresses peuvent être marquées.

L’arbre est rare, sinon en forêts-galeries le long des nombreux cours d’eau. Des landes de fougères s’étendent sur les croupes rocheuses. La prairie couvre la majeure partie du pays, contribuant à expliquer l’importance de l’élevage.

Agriculture, mines et industrie

L’agriculture et l’élevage représentent 9 % du P.I.B., mais ils fournissent à eux deux la quasi-totalité des produits exportés pour moitié de la viande et du cuir.

 En 2000, le cheptel bovin était estimé à 10,8 millions de têtes, le cheptel ovin à 15,2 millions de têtes. La production de laine place le pays au huitième rang mondial. L’élevage occupe 85 % des terres agricoles, bien que ces dernières années la culture des céréales, en particulier le riz, ait connu une forte progression.

L’industrialisation du pays, lancée dans les années 1950, s’est affirmée dans les années 1970. Les industries de biens de consommation destinés au marché intérieur prédominent.

Depuis 1985, les industries d’exportation (textile et agroalimentaire) connaissent un essor significatif, et la découverte de réserves d’or – exploitées par l’American Resource Corporation (ARC) – dans le département de San José, en 1984, a relancé le secteur minier réf:L’encyclopédie universelle multimédia Larousse

Conseils aux voyageurs 

Il est donc recommandé de :

 Faire preuve de vigilance et de discrétion (éviter les signes extérieurs de richesse tels que bijoux, tenues vestimentaires de valeur ou appareils photographiques qui attirent l’attention et la convoitise).
 En cas d’agression, ne pas résister à l’agresseur qui pourrait faire usage d’une arme.
 Ne pas hésiter à se réfugier au Commissariat ("seccional") ou commerce le plus proche en cas de menace d’agression.
 Faire preuve de la plus grande vigilance à la sortie des bureaux de change ou des distributeurs de billets.
 Eviter de circuler la nuit dans certains quartiers, même touristiques (centre historique, Cerro).
 Faire des photocopies des documents officiels et laisser les originaux dans le coffre de l’hôtel.
 Ne pas avoir sur soi d’importantes sommes d’argent. Ne pas hésiter, en cas d’agression, à donner un peu d’argent.
 Faire attention aux effets personnels dans les transports en commun.
 Avoir toujours sur soi le numéro du consulat ou de la personne à prévenir en cas d’urgence.

Par ailleurs, compte tenu des récentes difficultés survenues dans le système bancaire, il est également vivement conseillé aux voyageurs de limiter l’usage des cartes de crédit, et de se munir avant leur départ de dollars américains en liquide ou traveller’s cheques.

Il est aussi conseillé de prendre garde à l’usage délictueux de la scopolamine, drogue qui, mélangée à une boisson, des aliments ou inhalée (par exemple sur un mouchoir), cause une perte de volonté, de conscience et une amnésie temporaire. Réf: par le ministère des affaires étrangères et européennes

Une réflexion au sujet de « Plus gros barbecue au monde! Uruguay On veut le voir et le connaître »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *