Bali une île indonisienne ! Véritable paradis terrestre

 Hebdoweb internet région Indonisienne

Bali

Bali, Île de l’Indonésie avec une superficie de 5 561 km2 et une population 3 151 162 Balinais au recensement de 2000, le Chef-lieu de l’Indonisie est Denpasar

Située entre Java et Lombok, c’est la plus occidentale des petites îles de la Sonde. Montagneuse, elle est caractérisée par un volcanisme actif et meurtrier : en 1963, l’éruption du mont Agung, point culminant de l’île (3 142 m), a fait plus de 2 000 morts. Le relief est dissymétrique : les sommets dominent brutalement la mer de Java et la côte nord, au climat sec, est peu peuplée.

Le versant sud, plus arrosé, est en pente plus douce. On y trouve des rizières irriguées par les subaks (associations de paysans). Aménagées en terrasses, elles escaladent parfois les versants des vallées.

Des terrasses ont aussi été construites pour les cultures sèches comme le maïs et le  manioc. Le caféier, principale culture commerciale, est de plus en plus remplacé par le giroflier.

Les temples hindouistes, les danses, l’artisanat (sculpture sur bois) attirent de nombreux touristes qui arrivent par avion de l’aéroport de Tuban et séjournent surtout à Denpasar et dans la région (plages de sable blanc de Sanur, Kuta Beach).

HISTOIRE

Progressivement indianisée depuis le VIIIe s., Bali passa sous la suzeraineté des rois de Java. L’île fut très influencée par la culture indo-javanaise, qui se superposa au fonds traditionnel. Les Hollandais respectèrent d’abord l’autonomie des principautés balinaises, puis, en 1882, ils leur imposèrent l’administration directe.

INDONISIE

Un raz-de-marée frappe Sumatra le 26 décembre 2004 après un séisme de magnitude 9 au large d’Aceh et fait 169 000 morts. L’irruption d’une aide internationale très importante, mal accueillie par l’armée qui contrôle la province, débouche sur de nouvelles négociations entre le gouvernement et le G.A.M. Un accord, signé le 15 août 2005 et prévoyant le désarmement du G.A.M., le retrait de l’armée indonésienne et une autonomie spéciale pour Aceh, met fin à ce long conflit.

S.B.Y. peine à restaurer la confiance malgré une croissance en augmentation. La flambée des cours du pétrole en 2005 frappe l’Indonésie, qui est devenue importatrice en 2004. Afin de soulager les finances publiques, le gouvernement augmente le prix des produits pétroliers (utilisés dans les foyers les plus modestes pour les besoins domestiques), de 29 % en mars puis de 100 % en octobre 2005, en mettant fin aux subventions gouvernementales traditionnelles auxquelles Megawati n’avait pas osé toucher. Des manifestations ont lieu. En décembre, S.B.Y. remanie son équipe économique, rappelant Boediono, ancien ministre des Finances de Megawati, comme ministre coordinateur.

Au plan international, l’Indonésie célèbre en 2005 le cinquantième anniversaire de la conférence de Bandung et brigue un siège permanent au Conseil de sécurité de l’O.N.U.
Réf: Encyclopédie multimédia Larousse 2008

Bali en photo

Bali, l’île des dieux, est un petit paradis qui respire le charme et la beauté voir les photos ur le site Tripalbum

Web-Libre décrit Bali

Selon le site Web-Libre vous pourrez découvrir le charme de l’île de Bali. Il s’agit de la destination d’Indonésie la plus convoitée par les touristes. L’archipel de l’Indonésie est l’un des plus importants au monde.

Il regroupe des régions telles que Java, Sumatra, Kalimantan, Sulawesi ou encore la Papouasie. Celui-ci se situe à proximité de la Malaisie, la Thaïlande, les Philippines, le Cambodge et le Vietnam. 

Véritable paradis terrestre, l’île de Bali vous réservera de bien belles surprises. Située entre le Sud-Est asiatique et l’Océanie, cette île au charme irrésistible vous permettra de profiter de vacances inoubliables.Si vous souhaitez organiser votre séjour à Bali, vous pourrez profiter des services d’agences… en savoir plus sur Web-Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *