La salmonelle: conseils de santé Canada

salami "science presse"

Santé Canada rappelle aux Canadiens les précautions à prendre pour se prémunir contre la salmonelle
Mise à jour
2008-149
Le 29 août 2008
Pour diffusion immédiate

OTTAWA – Santé Canada rappelle aux Canadiens l’importance de manipuler les aliments avec soin afin de prévenir la salmonellose, maladie d’origine alimentaire causée par la salmonelle.

La salmonelle est une bactérie naturellement présente dans l’intestin de nombreux oiseaux et animaux. Elle est responsable de la plupart des maladies d’origine alimentaire. Crampes abdominales, nausées, vomissements, fièvre et diarrhée sont des symptômes de salmonellose. Ils se manifestent habituellement de 12 à 72 heures après l’ingestion d’aliments contaminés.

Bien que viande, volaille et oeufs crus et mal cuits soient les aliments les plus susceptibles d’être contaminés par la salmonelle, tous les aliments, y compris les fruits et les légumes, peuvent être contaminés. Les personnes atteintes de salmonellose peuvent en infecter d’autres. Les surfaces de travail utilisées pour préparer viande, volaille ou oeufs crus peuvent également vous exposer à la salmonelle.

Au Canada, entre 11 et 13 millions de personnes souffrent de maladies d’origine alimentaire chaque année. Quelques précautions peuvent réduire le risque de salmonellose :

Se laver les mains. Se laver les mains avec de l’eau chaude et du savon avant de manipuler des aliments et après est l’un des meilleurs moyens de prévenir les maladies d’origine alimentaire. N’oubliez pas de vous laver les mains après avoir touché des aliments crus ou un animal de compagnie, car la salmonelle peut être présente dans les fèces des animaux et chez les reptiles.

Nettoyer les surfaces de travail. Lavez planche à découper, comptoirs, couteaux et autres ustensiles avec de l’eau chaude et du savon après avoir préparé des aliments crus. Lavez la vaisselle et les ustensiles qui ont été en contact avec de la viande ou de la volaille crue avant de les utiliser pour servir les aliments prêts à consommer.

Laver les produits frais. Les fruits et les légumes crus peuvent être contaminés par des bactéries ; il faut donc les laver à fond, à l’eau courante, avant de les préparer et de les manger. Utilisez une brosse pour bien frotter les produits frais dont la peau est ferme ou rugueuse, comme les oranges, les cantaloups, les pommes de terre et les carottes.

Bien cuire les aliments. L’aspect et l’odeur d’un aliment contaminé peuvent paraître normaux. Il faut donc bien faire cuire les aliments pour détruire les bactéries. Utilisez un thermomètre digital pour savoir si la viande et la volaille sont prêtes à manger. Ne mangez pas d’oeufs, de volaille ou de viande crus ou mal cuits et évitez de consommer du lait ou des produits laitiers crus ou non pasteurisés. Les aliments cuits sont prêts à manger lorsque leur température atteint :

71° C (160° F) pour le boeuf haché
74° C (165° F) pour les restes, la volaille hachée et les morceaux de volaille
85° C (185° F) pour une volaille entière.
Bien entreposer les aliments. Lorsque vous achetez des aliments et lorsque vous les rangez, séparez la viande et la volaille des fruits, des légumes, des aliments cuits et des aliments prêts à consommer. Les bactéries prolifèrent rapidement à la température ambiante, alors rentrez directement à la maison après l’épicerie et réfrigérez ou congelez immédiatement les aliments. Décongelez toujours les aliments dans le réfrigérateur, dans de l’eau froide ou au micro-ondes, jamais à la température ambiante.

Pour de plus amples renseignements sur la façon de prévenir les infections à la salmonelle, veuillez consulter la rubrique Prévention de la salmonellose dans le site Votre santé et vous.

 

Texte provenant de santé canada : http://www.hc-sc.gc.ca/ahc-asc/media/advisories-avis/_2008/2008_149-fra.php
——————————————————————————–

Renseignements au public
613-957-2991
1-866 225-0709
——————————————————————————–

En connexité

Un labo pour tester les bactéries dangereuses des aliments(Agence Science-Presse) – Selon l’Agence canadienne d’inspection des aliments, il y aurait chaque année, au Canada, de 11 à 13 millions de cas d’intoxications alimentaires.

Comment tester la survie des bactéries présentes dans les aliments et responsables de ces empoisonnements? Impossible à réaliser dans les usines de transformation des aliments, évidemment! Il faut un environnement hautement sécuritaire, tel que le nouveau laboratoire de microbiologie des viandes à l’Université Laval.

suite
Agence Science presse

 

Nom de Domaine à vendre Paulinemarois.com

Mme Pauline Marois Mme Pauline Marois fan-club de réseaux sociaux et site d’actualités

Site d’actualités et le domaine est très similaire au populaire site JeanCharest.org communauté qui offre de nouvelles sur le regroupement de tout avoir à faire avec Pauline Marois.

La communauté Internet présente de nouvelles histoires, digg-style, et puis l’aspect social entre en scène. L’actualité brûlante histoires ont été votés par d’autres visiteurs et / ou membres du site.

Les utilisateurs peuvent laisser des commentaires sur les histoires, ainsi que les commentaires eux-mêmes peuvent être notées haut ou vers le bas

Pour plus de renseignements cliquez sur Pauline Marois