Cas de virus EEE au Québec / Animaux et peut être transmis aux humains

Photo Le Journal - Gilles Renaud / Jean Apreo affirme avoir perdu 14 de ses quinze émeus aux mains d’un rare mais dévastateur virus porté par des moustiques en provenance des États-Unis.

Un virus nommé EEE qui fait des ravages

La saison d’ouragans particulièrement violents aux États-Unis pourrait être à l’origine de l’arrivée de moustiques porteurs d’un rare virus responsable de la mort d’une dizaine d’animaux d’élevage ces dernières semaines au Québec.

Jean Apreo affirme avoir perdu 14 de ses quinze émeus aux mains d’un rare mais dévastateur virus porté par des moustiques en provenance des États-Unis.  Suite à la source Canoë infos

Chez les humains

L’EEE peut être transmise aux humains par des moustiques vecteurs.

La maladie commence brusquement avec de la fièvre, une myalgie, des céphalées et parfois des nausées et des vomissements.

Ces symptômes sont suivis de signes neurologiques; confusion, déficits neurologiques localisés, somnolence, raideur du cou, stupeur, désorientation, coma, tremblements, convulsions et paralysie. Possibilité de douleurs abdominales, de diarrhée et de mal de gorge.

Taux de mortalité élevé. lire  le texte au complet  à l’agence canadienne d’inspection des aliments

Virus de l’encéphalite équine de l’Est, virus de l’encéphalite équine de l’Ouest

TRANSMISSIBILITÉ : ne se transmet pas directement d’une personne à l’autre; chez l’homme, le virus n’est pas habituellement trouvé dans le sang ou de LCR après le début de la maladie;

La virémie chez les oiseaux dure de 2 à 5 jours; les moustiques sont infectieux pendant toute leur vie; la transmission verticale est possible (de la femelle à l’oeuf); virémie chez les chevaux : le virus est rarement présent en concentrations élevées pendant de longues périodes

En savoir plus

Fiches techniques santé/sécurité (FTSS) Agence de la santé public Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *