La salubrité de la dinde à l'Action de grâces

Source de la photo: http://www.recettes.qc.ca/chroniques/photos/19.jpg

OTTAWA Santé Canada – La dinde est au coeur de nombreuses célébrations au Canada, particulièrement à l’Action de grâces. Santé Canada aimerait rappeler aux Canadiens les précautions à prendre pour réduire le risque de maladies d’origine alimentaire.

On peut prévenir les dangers liés à la consommation de dinde et de farce insuffisamment cuites et à la contamination croisée en cours de préparation en adoptant des pratiques hygiéniques de cuisson et de manipulation à chaque étape : le nettoyage, la séparation, la cuisson et la réfrigération.

Voici quelques règles à suivre:

Congelez ou réfrigérez la dinde immédiatement après l’avoir achetée.
Décongelez la dinde au réfrigérateur ou dans l’eau froide plutôt qu’à la température ambiante.
Si vous décongelez la dinde dans l’eau froide, laissez-la dans son emballage original et changez l’eau régulièrement pour vous assurer qu’elle est toujours froide.
Ne rincez pas la volaille crue, car les éclaboussures d’eau pourraient favoriser la propagation de bactéries et créer un risque pour la santé.
Nettoyez et désinfectez les surfaces et ustensiles de cuisine qui ont touché la dinde crue ou qui ont été en contact avec le liquide provenant de la décongélation.
Utilisez un thermomètre à viande et faites cuire la dinde jusqu’à ce que la température de la partie la plus épaisse de la poitrine ou d’une cuisse atteigne au moins 85 °C (185 °F).
Faites cuire la farce séparément, dans un plat allant au four ou sur l’élément de la cuisinière. Si vous décidez de farcir la dinde, farcissez-là légèrement juste avant de la faire rôtir, et enlevez toute la farce immédiatement après la cuisson. Faites cuire la farce à une température interne minimale de 74 °C (165 °F).
Réfrigérez tous les restes dans les deux heures suivant la cuisson.
La dinde pose un problème particulier de salubrité parce qu’elle peut avoir été contaminée par certaines bactéries comme la salmonelle qui peuvent provoquer de la diarrhée, des vomissements et des crampes abdominales.

Au Canada, on estime entre 11 et 13 millions le nombre de cas de maladies d’origine alimentaire chaque année. La plupart auraient pu être prévenues en suivant les techniques appropriées de manipulation et de préparation.

Pour de plus amples renseignements sur les bonnes techniques de préparation des aliments, veuillez consulter : À propos de Santé Canada 

Chronique Dinde

Quelle sorte de dinde achèterez-vous?

Une réflexion au sujet de « La salubrité de la dinde à l'Action de grâces »

  1. I love the way the internet works! I started searching Google for ideas to help me with my business and for some reason it took me here. Liked the topic here, was a good read. Not exactly what I was looking for but I’m glad I stumbled into it. I bookmarked you and added you to my list of places to check out again. You were able to grab my attention enough for me to post so you must be doing something right. Hope to stop by again sometime down the line.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *