«Qui prend bière prend pays.» L'indépendante une bière politique «seulement du marketing»

 Campagne électorale

«Qui prend bière prend pays.»

Grossière tentative de récupération d’un mouvement en perte de vitesse au Québec — le oui à l’indépendance du Québec est désormais à 37 % dans la population, selon le dernier sondage Léger Marketing-

C’est le monde à l’envers. La souveraineté du Québec n’a pas été beaucoup posée cette année sur la table des partis politiques engagés dans l’actuelle course électorale. Mais l’entrepreneur Jacques Leduc aimerait pourtant que la question nationale refasse rapidement surface en passant désormais par… le réfrigérateur des chefs et des électeurs. Comment? Avec la bière qu’il vient tout juste de mettre sur le marché. Baptisée L’indépendante, elle s’accompagne d’un slogan sans équivoque: «Qui prend bière prend pays.»

L’indépendante «Oui. C’est une bière politique», a-t-il indiqué au Devoir la semaine dernière, assis dans une microbrasserie de Montréal et infidèlement accroché à une blonde qui n’est pas la sienne. suite à la référence suivante: Le Devoir

Commentaire: On aura tout vu, ils ne lachent pas ces pauvres indépendantistes, à deux reprises le québec a dit «NON» et cest bien comme cela.

Québécois, Québécoise, donnez vous donc le pouvoir de changer les choses que l’on peut changer le 8 décembre »»»»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *