Il reste jusqu'à la fin du match de hockey avec son petit-fils blessé et …

© Photo d'archives, Martin Bouffard

Le Canadien poursuivi pour 53 000 $
Derrin Roberts, un résidant de Verdun, poursuit le Canadien de Montréal pour 53 000 $ parce que son petit-fils a été légèrement blessé et traumatisé lors d’un match contre les Rangers de New York en février dernier.

 

Geneviève Allard écrit ce matin, sur le site branchez-vous En première période, Francis Bouillon a fait un dégagement qui a mené la rondelle à heurter la baie vitrée. La baie s’est fracassée et M. Roberts et son petit-fils ont reçu de nombreux éclats de verre.

Le grand-père et le petit de 6 ans ont été accompagnés par le personnel du Centre Bell pendant que la baie vitrée était remplacée. L’enfant avait trois morceaux de verre dans sa main et saignait.

Les deux ont vu leur nourriture et leurs breuvages ruinés, leurs vêtements tachés de sang et ils ont eu très peur, au point où ils font encore des cauchemars.

Ils sont restés jusqu’à la fin du match, sans toutefois pouvoir l’apprécier parce que le petit était effrayé et sa main lui faisait mal. Il s’est assis sur les genoux de son grand-père durant toute la durée de la partie.

Derrin Roberts réclame 20 000 $ pour lui-même, pour choc, nervosité et incapacité partielle. Il demande 32 500 $ pour son petit-fils pour les mêmes motifs et environ 500 $ en dépenses.

(sources: Le Journal de Montréal , La Presse) (Matin.qc.ca) (Canoë infos)

Votre opinion  Que pensez-vous  de cette poursuite?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *