New York est dans la tête de liste des fraudes immobilières aux États-Unis

Actualité
Mercredi 3 décembre 2008 12:05

New York est dans la tête de liste des fraudes immobilières aux États-Unis.

Le Daily News a réussi l’exploit particulier de voler l’Empire State Building, édifice célèbre de New York d’une valeur de 2 milliards $.

Le journal a piqué le gratte-ciel Art déco de 102 étages en créant de toutes pièces des documents faussement notariés et en remplissant des papiers auprès de la Ville de New York pour transférer l’acte de propriété.

Le Daily News a remis l’Empire State Building le mardi, bien qu’il y ait fort à parier que ce larcin ne serait pas demeuré inconnu bien longtemps.

Il y a déjà eu de véritables fraudes dans le passé toutefois. Une femme à volé la maison de sa grand-mère de 88 ans à Queens, empochant 445 000 $ en hypothèques.

Un homme se faisant passer pour mort a volé la propriété d’un mort et l’a vendu pour 533 000 $.

Un autre a volé sept édifices délabrés à Brooklyn il y a dix ans. Il les a rénové et a loué les appartements. Il a vendu un bâtiment pour 250 000 $ et il a fallu près de deux ans pour lui mettre à la main au collet.

New York est dans la tête de liste des fraudes immobilières aux États-Unis. Au pays, on chiffre ces larcins à 813 millions $ et le FBI soutient que les institutions financières ont rempli 31% plus de rapports d’activités suspectes de fraude immobilière en 2007 qu’en 2006. source  Le Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *