10 QUESTIONS ESSENTIELS À GAND-PAPA VIGNEAULT (les 5 dernières)

Jeudi 4 décembre 2008 Actualité Magazine
Mot clé: Mon pays,  Québec, Natashquan, chansons, auteur, compositeur, interprète québécois, «Arriver chez soi»

10 QUESTIONS ESSENTIELS À GAND-PAPA VIGNEAULT (les 5 dernières)
Poète, musicien, conteur,
Gilles le géant transmet par sa parole les valeurs qui ont guidé sa vie,

6 Quelle place occupe la spiritualité dans votre vie? Je suis croyant. Je ne sais pas trop bien à quoi je crois, mais je crois. Je suis né catholique mais, dans la pratique, j’ai ma propre manière. Les mangeurs de balustres et les grenouilles de sacristie ne m’impressionnent pas. L’une de mes croyances fermes, c’est qu’il y a une vie après la mort. Je souhaite voir une petite lumière au bout du tunnel. Je veux tellement y croire que je crois. Est-ce que je m’illusionne? Ça m’importe peu. La foi a sauvé mes parents du désespoir et j’ai appris qu’elle aide à vivre plus qu’elle ne nuit. Cela dit, je crois aussi en l’humain. Et ça, c’est une foi importante.
 
7 Que pensez-vous de la fidélité sexuelle: idéal, utopie, valeur surestimée? C’est tout ça, mais ça dépend pour qui … Vous pouvez établir toutes les règles imaginables et les puritanismes les plus exacerbés, ça dépend de comment la personne est née, de sa génétique. Lorsque les grands moralistes de ce monde prêchent l’abstinence, c’est plein d’hypocrisie. J’ai horreur de ça. Faire semblant qu’on n’est pas humain, c’est ridicule.

8 Au rythme où vont les choses, le Québec risque de ne pas devenir un pays de votre vivant. Est-ce que cela attriste l’indépendantiste que vous avez toujours été? Oui. Mais il y a un proverbe arabe qui dit que l’on doit savoir planter des oliviers même quand on sait qu’on n’en cueillera pas les olives. Je ne sais pas si l’indépendance se fera. Je reste convaincu qu’elle devrait se faire.

9 Comment entrevoyez-vous l’avenir pour les générations futures? On a fait beaucoup de progrès. Le mot écologie n’existait pas au dictionnaire, il y a 30 ans. L’Unicef, l’ONU, les tentatives pour éradiquer la guerre, c’est nouveau. Depuis un siècle, les femmes ont acquis le droit de voter, d’hériter, d’être éduquées. Elles ont pris leur place. L’homme devient un petit peu plus humain. Mais nous sommes capables de plus. Il reste encore tellement à faire et on ne le fera pas avec des armes. La violence n’enfante que la violence.

10 Quand on parle de vous dans les médias, on utilise souvent le mot monument. Est-ce qu’on peut encore bouger, quand on est un monument?
Oui, je bouge encore! D’ailleurs, pourquoi les gens nous figent-ils dans le mot monument? Peut-être pour nous faire taire … Je ne prends pas ça comme un compliment, mais comme. un avertissement! Quand on me demande si j’ai pris ma retraite, je réponds: « Est-ce que c’est un conseil que vous me donnez? (rires) J’ai le sentiment d’avoir encore des choses à dire. Quand un jeune comme vous vient me questionner, ça me ravit, parce que je m’adresse à quelqu’un qui va vivre plus longtemps que moi. Je me dis que ça doit être utile. Si on se sert de mes chansons pour promouvoir une bonne cause ou faire plaisir aux gens, je trouve que ça a valu la peine de les faire. Cela me suffit pour continuer à chanter.

Difficile de croire qu’il vient d’avoir 80 ans, Gilles Vigneault, plus célèbre fils de Natashquan et figure de proue de la culture québécoise, ici et à l’étranger. Son regard est vif, son pas est agile, son esprit est acéré, l’intérêt qu’il porte au Québec moderne et au sort de la planète est toujours aussi soutenu. Il prend avec plaisir et sérieux son rôle de grand-père de sept petits-enfants, issus des sept enfants qu’il a eus au sein de deux familles, à une quinzaine d’années d’intervalle.
L’ampleur de son œuvre force l’admiration: plus de 400 chansons, une soixantaine de disques, autant de livres, des musiques de film, des collaborations avec les plus grands – Félix Leclerc, Monique Leyrac, Pauline Julien, Jean-Pierre Ferland et tant d’autres. Sans parler de tous les prix et les honneurs reçus au fil des ans, dont les titres de chevalier de la Légion d’honneur française et de grand officier de l’Ordre national du Québec. Et cette œuvre continue de s’enrichir, alors qu’il vient de lancer un nouveau disque, ARRIVER CHEZ SOI.
Dans son studio aménagé à quelques pas de chez lui, dans le village tranquille de Saint-Placide, en bordure du lac des Deux-Montagnes, il semble heureux. De son nouvel album, bien sûr, mais aussi de se sentir encore « utile », comme il répète, toujours en mesure de transmettre ses valeurs et ses rêves aux plus jeunes. Après plus de 50 ans de carrière, Gilles Vigneault a encore bien des choses à dire et beaucoup de projets.
(Soure le Châtelaine décembre 2008)

Une réflexion au sujet de « 10 QUESTIONS ESSENTIELS À GAND-PAPA VIGNEAULT (les 5 dernières) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *