Au Québec, la crise financière ne touche pas le marché du livre

À propos de ce produit :C’est avec plaisir que vous retrouverez l’univers unique de Michel Tremblay, auteur des Chroniques du Plateau Mont-Royal, dans La traversée de la ville, un ouvrage faisant suite à son précédent roman La Traversée du continent. L'écrivain nous fait voyager à travers le Canada et nous raconte de manière romancée l’histoire de sa famille. Prenez place et savourez La traversée de la ville! (K.B)

Vendredi 5 décembre 2008 Actualité, Livre
mot clé: analyse marché, éditeurs, ventes de livres, lecture, Éditions de l’Homme, les temps sont durs, crise économique

Au Québec, la crise financière ne touche pas le marché du livre

Le livre à l’abri de la tempête, au Québec, la crise financière et le ralentissement majeur de l’économie observé au cours des derniers mois ne touchent pas le marché du livre, assurent en chœur les éditeurs. Beau temps, mauvais temps, disent-ils, le livre demeure à l’abri des soubresauts. C’est-à-dire qu’en période de croissance les ventes ne grimpent pas nécessairement. Et, en revanche, quand l’économie tombe à plat, on n’observe pas non plus de baisse catastrophique.

« Quand les temps sont durs, les gens hésitent à dépenser 150 dollars pour une sortie culturelle. Mais ils savent que s’ils paient 30 dollars pour un livre, ils auront 40 heures de lecture et de plaisir. C’est un très bon investissement », soutient Pierre Bourdon, des Éditions de l’Homme

À l’Observatoire de la culture et des communications du Québec, on ne peut pour l’instant fournir de données témoignant de l’effet réel ou non du ralentissement économique des dernières semaines sur le marché de l’édition. On confirme que le livre se porte bien, surtout si on le compare à d’autres « produits » culturels. En 2007, souligne-t-on, les ventes de livres ont augmenté de 9 % au Québec. Pendant ce temps, l’industrie du disque, victime du piratage, a enregistré une diminution des ventes de l’ordre de 15 %. ref: Lire l’intégral L’actualité par Pierre Cayouette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *