3,6 millions de français vivrent sous un «seuil de pauvreté»

Photo Paris Match

Samedi 6 décembre 2008

«seuil de pauvreté»

Ils sont 3,6 millions, en France, à vivre sous un «seuil de pauvreté» estimé à 657 euros( 739$ can) par mois. Perte d’emploi, séparation, divorce, mère célibataire… chacun a son histoire, chacune son drame.

Pour préserver la dignité et «favoriser la responsabilisation» de ceux qui y ont recours, ces «succursales» de la Banque alimentaire leur demandent 10 à 15 % du prix des produits.

Mais, même à ce tarif, certains n’y arrivent plus. Un contexte dramatique encore aggravé par une crise qui conduit chaque jour plus de Français à pousser la porte des associations, comme les Restos du cœur, qui viennent de rouvrir. Et la Banque alimentaire, qui distribue annuellement de quoi confectionner 150 millions de repas, a de plus en plus de mal à faire face à une demande en constante augmentation. (Source: Paris Match)

Nelly reçoit 575 euros(931$ can) d’allocations. Avec 456 euros(739$can) de loyer et 30 euros (48$ can) d’électricité, il lui reste 89 euros( 144$ can) par mois. La jeune femme ne survit que grâce à sa famille et à l’aide publique. suite »»»»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *