La confession réinventée, ça se passe au centre commercial et sur internet

La confession réinventée, ça se passe au centre commercial et sur internet

Samedi 13 Décembre 2008 22:47

Ça se passe maintenant

La confession réinventée

L’Eglise catholique déploie de louables efforts pour inciter ses ouailles à renouer avec cette pieuse pratique.

Au Colorado, par exemple, trois frères capucins se sont installés dans un centre commercial pour écouter et absoudre les pécheurs. Les protestants se sont aussi mis de la partie: depuis l’été 2006, l’une des plus importantes Eglises luthériennes des Etats-Unis encourage de nouveau ses fidèles à se confesser, après plus de 100 ans de négligence.

D’autres communautés suggèrent de passer symboliquement à la déchiqueteuse la liste de vos péchés. Ont aussi fait leur apparition des sites web où vous pouvez vous décharger en un clic du poids de vos fautes; ce n’est pas comme à l’église, mais c’est plus simple que d’écrire sa biographie …  réf: Sélection Reader’s Digest version papier décembre 2008

 Image scannée et modifé par hebdoweb tirée du Sélection Reader’s Didgest décembre 2008

Le Vatican et Internet

Mgr Foley soulignait qu´en aucun cas la "confession-en-ligne", ne pouvait avoir une valeur sacramentelle. Le sacrement de la réconciliation et de la pénitence, précisait Mgr Foley, implique toujours "une rencontre personnelle". La confession doit être faite "dans l´oreille" du prêtre. réf: Missa 

Le monde vu de Rome par Zenith recherche en ligne sur le site du Vatican

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *