Vente de tabac: Une guerre se prépare entre les dépanneurs et le ministère de la Santé

Si vous n’arrivez pas sur la page désirée, inscrire votre mot dans la barre de recherche « haut de la page, à droite  »

Une guerre se prépare entre les dépanneurs et le ministère de la Santé

Actualité Gouvernement Santé
Lundi 22 décembre 2008 8:35

Une guerre se prépare entre les dépanneurs et le ministère de la Santé, qui veut obliger tous les propriétaires de magasins d’alimentation à aire ouverte se trouvant dans un bâtiment qui abrite également un comptoir de restauration à installer des cloisons pour séparer les deux commerces.

L’article 17.7 de la Loi sur le tabac, adoptée en 2006, indique en effet «qu’il est interdit d’exploiter un point de vente de tabac dans un lieu où est exercée l’activité de restaurateur…»

Il y a un mois, un inspecteur du ministère de la Santé a donné un avis en ce sens au gérant d’un dépanneur de la chaîne Quickie situé sur le boulevard Maloney, à Gatineau, et dans lequel se trouve également un comptoir des restaurants McDonald’s.

«Le dépanneur et le restaurant sont voisins depuis 1993. On nous demande de faire un mur et une porte. Ça coûterait dans les six chiffres», s’insurge Suzanne Gaudreau, directrice à la chaîne Quickie. C’est ridicule, nos cigarettes sont déjà cachées derrière des cloisons», dit-elle.

Harcèlement bureaucratique contre les dépanneurs

«Ce règlement n’a pas de bon sens. Personne ne va au restaurant pour s’acheter des cigarettes.», renchérit Michel Gadbois, président de l’Association des dépanneurs en alimentation. 
réf du texte, lire au complet: canoë infos

Une réflexion au sujet de « Vente de tabac: Une guerre se prépare entre les dépanneurs et le ministère de la Santé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *