Un jeu vidéo pour les enfants de deux ans sème la controverse

Si vous n’arrivez pas sur la page désirée, inscrire votre mot dans la barre de recherche «haut de la page à droite»

Cliquez ici pour en savoir plus sur l'entreprise québecoise Kutoka

Vendredi 26 décembre 2008 9:28
Actualité Famille Sciences Technologie Santé

Didi et Ditto Prématernelle

Le jeu Didi et Ditto Prématernelle, destiné aux jeunes de deux à quatre ans, a été lancé il y a un mois par l’entreprise québécoise Kutoka.
Le logiciel vise à développer les capacités des jeunes à l’ordinateur tout en apprenant. Des groupes de lutte contre l’obésité se questionnent toutefois sur le danger d’initier aussi tôt des enfants aux jeux virtuels.

«Tous les chercheurs ont trouvé un lien entre la diminution de l’activité physique et l’écran», affirme Suzie Pellerin, directrice de la Coalition québécoise sur la problématique du poids.

«Le message que j’ai envie de dire aux parents c’est: Allez jouer dehors. Les enfants trouveront bien le temps d’apprendre à jouer sur l’ordinateur», dit-elle.

Annie Dagenais, directrice de l’organisme ÉquiLibre, abonde dans le même sens. «Ce qui est inquiétant, c’est que pendant que les jeunes s’amusent avec les jeux vidéo, ils ne sont pas à l’extérieur à jouer», pense la nutritionniste.  

Suite de l’article en lire davantage sur la demande des parents, le dosage, les jeunes, les jeux et l’obésité. réf du texte Canoë Techno et Sciences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *