Un citoyen canadien accusé d'espionnage doit rester en prison aux Etats-Unis

Photo Mouyad Mahmoud Darwish : La Presse Canadienne /AP Photo/Don Heupel

International Justice & Judiciaire
Mardi 30 décembre 2008

Un prétendu espion en prison aux USA

Justice, américaine
BUFFALO, N.Y.
Un citoyen canadien
soupçonné d’espionnage pour l’Irak, son pays natal, à l’époque de Saddam Hussein, s’est vu refuser une libération sous caution par un juge américain, mardi, qui s’inquiétait de le voir revenir au Canada.

Le juge fédéral a ordonné le transfert au Maryland de Mouyad Mahmoud Darwish, âgé de 47 ans, qui fera face à des accusations de conspiration en tant qu’espion pour un gouvernement étranger.

Le résidant de Markham, en Ontario, a été arrêté le 24 décembre alors qu’il passait la frontière, à Buffalo. Le département américain de la Justice a déposé une poursuite au criminel, lundi, dans le Maryland, où Mouyad Mahmoud Darwish a travaillé comme cuisinier.

Le citoyen canadien figure parmi au moins une douzaine de personnes accusées par le département américain de la Justice d’espionnage pour le compte du président irakien Saddam Hussein ou des services de renseignement, selon les autorités fédérales.

Plaidant contre une libération sous caution du citoyen canadien, l’avocat américain Gregory Brown a fait valoir que les accusations portées contre Mouyad Mahmoud Darwish aux Etats-Unis n’entraîneraient probablement pas une procédure d’extradition si l’accusé devait revenir au Canada. 

(Suite à la source Copyright © 2008 La Presse Canadienne)  Photo Mouyad Mahmoud Darwish : La Presse Canadienne /AP Photo/Don Heupel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *