Rideau Hall a coûté 1,9 M$ pour son entretien en 2007-2008.

Une résidence peu économique Le Rideau Hall

Où vont vos impôts encore une autre fois?

Samedi 17 janvier 2009 12:16

Une résidence peu économique

Christina Spencer du Sun Media nous en informe très bien sur l’entretien annuel de Rideau Hall coûte cher aux contribuables canadiens.

OTTAWA 
C’est une villa en pierre qui fait partie du patrimoine et qui occupe une superficie de 79 acres. Entre 130 000 et 150 000 personnes la visitent chaque année. On y retrouve 3 pianos, une piscine, une serre, des terrains bien aménagés et une machine à fabriquer de la glace qui coûtent très cher.

Pas étonnant que Rideau Hall, la maison officielle de la gouverneure générale du Canada à Ottawa, a coûté 1,9 M$ pour son entretien en 2007-2008. Les frais d’exploitation et d’entretien de la propriété ont été obtenus par Sun Media par l’entremise de la Loi sur l’accès à l’information.
Il n’est pas surprenant que l’entretien de la résidence, construite en 1838, n’est pas économique. Les factures de gaz et de chauffage pour l’édifice principal et ses 27 petites dépendances s’élevaient à 239 263 $ en 2007-2008. La facture d’électricité était de 254872 $.

La facture municipale pour l’eau et les eaux usées, pour les 28 bâtiments, s’élevait à 70291 $. Et le coût pour la tonte de la pelouse viceroyale? Près de 73000 $ – y compris la taille des mauvaises herbes, l’entretien des bordures, le paillage et le ramassage des feuilles l’automne. À titre de comparaison, les semences de graminées n’ont coûté qu’un maigre 5767 $.

Des explications

Le porte-parole de la Commission de la capitale nationale (CCN), Jean Wolff, explique que toutes ces factures doivent être replacées dans leur contexte. «Rideau Hall n’est pas seulement la résidence ou le logis pour une famille, c’est aussi un lieu de travail pour environ 200 personnes» dit-il, incluant le personnel de la gouverneure générale, de la CCN, de la GRC et des employés de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada.

«C’est un lieu de travail, c’est un site du patrimoine et c’est un lieu touristique», résume M. Wolff. Construit par Thomas Mackay, un entrepreneur important lors de la construction du canal Rideau, Rideau Hall a logé les gouverneurs généraux depuis avant la Confédération. Des agrandissements, des rénovations et des améliorations ont eu lieu au fil des ans et la superficie du bâtiment principal est maintenant de 100000 pieds carrés. Non seulement les citoyens visitent les lieux, mais ils viennent aussi y pique-niquer ou y exercer leur coup de patin sur la patinoire. En outre, entre 15000 et 17000 personnes sont invitées chaque année à des événements officiels.

Parmi les autres dépenses, notons l’enlèvement et le remplacement d’une «machine à glace» à Rideau Hall, qui a coûté 3503 $. Le remplacement de tapis très usés au deuxième étage et aux escaliers a nécessité une dépense de 57900 $. La plus importante facture a été un contrat de service avec Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, qui s’occupe de l’entretien et de la réparation, du chauffage, de la climatisation, de l’électricité et de la plomberie. Il gère également l’approvisionnement et les contrats. L’entente s’élève à 719739 $.

«Imaginez Rideau Hall, comme un grand campus, a déclaré Wolff. C’est un dossier complexe.»  Réf du texte Canoë infos

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *