Arrestation d'un sénateur: John Travolta pourrait avoir été victime d'une tentative d'extorsion de fonds

Cliquez ici pour  la  source de cette photo / COCO EAU POUR TOUS. Pelican Point d'eau de coco est disponible pour tous lors de la 8e Festival annuel de la noix de coco à Pelican Point de ce week-end dernier. Au-dessus de tous les invités spéciaux se rafraîchir avec la fraîcheur, de délicieux mets la suite de la cérémonie. De gauche à droite, député de High Rock, Kenneth Russell, membre du Parlement pour Marco City, Pleasant Bridgewater, le ministre du Tourisme et député de West End et Bimini, l'hon. Obie Wilchcombe. Photo de la BRI Vandyke Hepburn.

Vendredi 23 janvier 2009 23:25

Selon AFP

John Travolta pourrait avoir été victime d’une tentative d’extorsion de fonds

NASSAU — La police des Bahamas a annoncé vendredi l’arrestation d’un parlementaire de l’île et d’un autre homme soupçonnés d’avoir trempé dans un complot visant à extorquer de l’argent à l’acteur américain John Travolta.

Marvin Dames, un responsable de la police, a déclaré que le sénateur Pleasant Bridgewater était détenu depuis jeudi dans le cadre de cette affaire. D’après lui, un autre suspect, Tarino Lightbourne, ambulancier, a été interpellé vendredi.

Plusieurs tabloïds ont cité Lightbourne, décrivant les efforts pour ranimer le fils de John Travolta, Jett, âgé de 16 ans. L’adolescent est mort début janvier à la suite d’une crise dans la résidence de vacances de l’acteur et de sa famille aux Bahamas.

Les autorités des Bahamas n’ont pas fourni de détails au sujet du complot présumé. Source AFP 

Selon Le Desk et LCN

Une sénatrice des Bahamas a été arrêtée dans son pays dans le cadre d’une enquête sur un complot visant à extorquer de l’argent à l’acteur américain John Travolta, dont le fils adolescent a été retrouvé mort le 2 janvier alors qu’il séjournait aux Bahamas avec sa famille.

Pleasant Bridgewater a été arrêtée et interrogée jeudi soir, a indiqué un responsable de la police, Marvin Dames.

Deux autres hommes ont été arrêtés vendredi dans le cadre de ce dossier, selon les médias. Aucune inculpation n’a suivi pour le moment.

John Travolta et sa femme avaient averti la police après avoir été approchés par quelqu’un affirmant détenir des photos de leur fils Jett, retrouvé mort à 16 ans dans sa salle de bains, dans la résidence de vacances où il se trouvait sur l’île de Grand Bahama.

"A la suite de cette plainte, nous avons lancé une enquête sur le sujet et cette arrestation s’inscrit dans le cadre de cette enquête", a indiqué le policier.

Source Le desk   LCN  Presse Bahamas (avec photo) traduction français

Le sénateur Pleasant Bridgewater et tous les noms des sénateurs sur le site Sénat des Bahamas  

Une réflexion au sujet de « Arrestation d'un sénateur: John Travolta pourrait avoir été victime d'une tentative d'extorsion de fonds »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *