La Sûreté du Québec (SQ) et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) s'attaquent aux faussaires

La Sûreté du Québec (SQ) et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) s'attaquent aux faussaires

Mardi 27 janvier 2009 Actualité Justice & Judiciare 16:06

Nouvelle escouade: La SQ et la GRC créent une équipe de lutte contre le crime relié à l’art

MONTREAL Selon La Presse Canadienne

La Sûreté du Québec (SQ) et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) s’attaquent aux faussaires, voleurs de tableaux et autres criminels liés au monde de l’art avec la création d’une nouvelle équipe intégrée chargée de la lutte contre ce type de criminalité.

Depuis septembre 2008, deux membres de la GRC ont ainsi joint leurs forces avec celles de deux enquêteurs de la SQ pour former cette équipe, qui a conclu des ententes de collaboration avec l’Interpol et l’Agence des services frontaliers du Canada.

L’équipe inclut notamment des enquêteurs formés en histoire de l’art et un expert en contrefaçon de monnaie canadienne.

Selon Stéphane Bonin, officier responsable de la section des délits commerciaux de la GRC, la criminalité liée aux oeuvres d’art est l’une des principales formes de criminalité internationale, après le trafic de drogues et d’armes à feu.

Au Québec seulement, la SQ a traité depuis 2004 pas moins de 450 dossiers liés aux oeuvres d’art et procédé à plus de 20 arrestations, en plus de saisir près de 150 oeuvres d’art volées ou fausses, pour une valeur marchande de plus de 2 millions $.

"C’est très avantageux, ici, au Québec, la façon qu’on a de faire face à ce type de criminalité-là, a expliqué Michel Forget, inspecteur du service des enquêtes sur les crimes économiques de la Sûreté du Québec. Le taux de récupération des oeuvres (ici) est d’environ 15 pour cent, contrairement à ce qu’il est ailleurs au monde, entre sept et neuf pour cent."

La SQ a par ailleurs annoncé l’arrestation de deux personnes liées à ce type de crimes.

Le 21 janvier, les enquêteurs ont procédé à l’arrestation de Richard McClintock, un faussaire de 50 ans de Québec qui comptait vendre des copies comme des oeuvres authentiques dans différentes galeries de sa région.

Près de 80 fausses oeuvres, incluant des copies de toiles d’artistes québécois tels que Jean-Paul Riopelle, Paul-Emile Borduas et Marcelle Ferron, ont été saisies à son domicile. McClintock a été accusé de 72 chefs de fraude, fabrication de faux et possession de biens criminellement obtenus.

Quelques mois plus tôt, le 11 novembre 2008, l’équipe intégrée, en collaboration avec la Sécurité publique de Saint-Eustache, a arrêté Christian Boyer, un résidant de Laval de 28 ans accusé d’avoir volé des monuments et des sculptures en bronze. Les vols étaient commis dans des parcs, des institutions et des édifices en construction.

"Les individus qu’on a arrêtés (ne font pas partie d’un groupe criminalisé), mais généralement, les gens qui vont en bénéficier, selon notre renseignement, font partie de groupes criminalisés qu’on reconnaît, traditionnels et québécois, entre autres", a précisé M. Forget.

La nouvelle équipe est la seule unité spécialisée au Canada à enquêter sur ce type de crimes. Source de ce texte  La presse canadienne

Visionnez la nouvelle  à Lcn  Source de la photo Radio-Canada

Une réflexion au sujet de « La Sûreté du Québec (SQ) et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) s'attaquent aux faussaires »

  1. Monsieur,Madame

    Je viens de recevoir un email d’une personne d’un autre pays qui me demande un numéro de compte de Banque pour pouvoir transférer de l’argent ici.

    Ce n’ est pas la première fois que j’en reçois
    je voudrais vous le tranférer et comment faire..

    Merci de votre collaboration

    Sylvie Tessier
    Québec 418 614-1418 418 573-7999

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *