Les «hommes à chevaux» disent «Non» à un casino privé à la place de l'hippodrome

Cliquez ici pour vous rendre sur le site hippodrome de Montréal: Les «hommes à chevaux» disent «Non» à un casino privé à la place de l'hippodrome

Jeudi 29 janvier 2009 15:26
Actualité Société

En bref, Le gouvernement québécois est disposé à autoriser le sénateur Paul Massicotte à mettre en valeur un casino privé comprenant jusqu’à 300 appareils de loterie vidéo (ALV), boulevard Décarie, tout en fermant l’hippodrome de Montréal, affirme le président de la Société des propriétaires et éleveurs de chevaux Standarbred du Québec, Alain Vallières.

Les hommes à chevaux disent Non à un casino à la place de l’hippodrome

Les associations représentant les «hommes à chevaux» s’y objectent fermement. Elles sont prêtes à pousser Attractions hippiques à la faillite et à réclamer le retrait de ses permis et licences devant la Régie des alcools, des courses et des jeux et devant l’Agence canadienne du pari mutuel.

Elles exigeraient alors que Loto-Québec ne lui verse plus la commission de 22% sur les revenus des ALV. (Source) selon le texte écrit par André Noël du dans La Presse Texte complet Cyberpresse ici

Dans la Presse Canadienne Hippodromes: le PQ soutient que Québec cherche à sauver Massicotte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *