Dans le cadre de la Semaine de prévention du suicide: quand on a un mal de vivre si intense!

Dans le cadre de la Semaine de prévention du suicide: quand on a un mal de vivre si intense!

Hebdoweb Actualité Santé Société

Semaine de prévention du suicide

Dans le cadre de la Semaine de prévention du suicide, il est important de nous rappeler que le suicide est une problématique importante qui touche tout le monde! Environ une personne sur quatre connaît quelqu’un qui s’est suicidé.

Lorsque l’on regarde les statistiques, au Québec, nos taux de suicide ne sont pas plus élevés qu’ailleurs au Canada, mais ils sont plus élevés chez les jeunes.

Ainsi, les taux de suicide les plus élevés se retrouvent chez les hommes âgés entre 25 ans et 55 ans et chez les femmes âgées entre 45 ans et 55 ans. Par ailleurs, il y a 4 fois plus de suicide complété chez les hommes.

À propos: Quand on a un mal de vivre si intense!

Présente dans les médias, la Dre Johanne Blais pratique la médecine familiale à l’Hôpital St-François d’Assise, à Québec. Elle a publié trois livres sur la santé des femmes, destinés au grand public : Être femme à 40 ans, Être femme à 50 ans et Être femme à 60 ans.
+ dans leblogue de Dre Johanne Blais 

+ Association Québecoise de prévention du suicide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *