La marmotte Charles G. Hogg a mordu Mr. le maire

La marmotte Charles G. Hogg a mordu Mr. le maire

La marmotte Charles G. Hogg a mordu Mr. le maire de New York

PUNXSUTAWNEY, Pennsylvanie — C’était "Groundhog Day" ce lundi aux Etats-Unis et Phil, la célèbre marmotte de Punxsutawney en Pennsylvanie, a vu son ombre, annonçant six semaines supplémentaires d’un hiver déjà rigoureux.

Sa collègue de Staten Island s’est, elle, illustrée en mordant le maire de New York Michael Bloomberg.

La marmotte, baptisée Charles G. Hogg, s’est attaquée de façon inexplicable à la main du milliardaire. "Elle lui a entaillé la main", selon le porte-parole de l’élu de New York Stu Loeser. On a toutefois assuré au maire que sa blessure ne posait pas de risque de rage, la marmotte, âgée de deux ans, étant née en captivité et n’ayant pas eu de contacts avec d’autres animaux.

Selon une tradition venue d’Allemagne, si un animal en hibernation projette une ombre le 2 février, jour de la fête de la Chandeleur, l’hiver durera six semaines de plus. S’il n’y a pas d’ombre, la légende veut que le printemps soit précoce.

A Punxsutawney, petit bourg de 6.100 habitants à une centaine de kilomètres de Pittsburgh, en Pennsylvanie, le "Groundhog Day", le jour de la marmotte, donne lieu chaque année à des festivités et Punxsutawney Phil, la marmotte, est une star.

Lundi, elle a émergé de son sommeil peu après l’aube devant quelque 13.000 spectateurs. Le rituel se déroule sur Gobbler’s Knob, une petite colline.

Depuis 1887, Phil a vu son ombre 97 fois, ne l’a pas vue 15 fois, et il manque des archives pour neuf années, selon le Punxsutawney Groundhog Club. Mais en réalité Phil ne voit pas grand-chose et le résultat est décidé à l’avance par 14 membres du cercle restreint du club, qui portent pour l’occasion chapeaux hauts de forme et smokings.

Le jour de la marmotte de Punxsutawney avait été immortalisé dans le film "Un jour sans fin" de Harold Ramis avec Bill Murray

Source du texte La Presse canadienne

Une réflexion au sujet de « La marmotte Charles G. Hogg a mordu Mr. le maire »

  1. I simply desired to thank you so much once again. I do not know the things that I would have created without those secrets contributed by you on that area of interest. It actually was a traumatic matter for me, however , considering this specialized avenue you handled the issue made me to weep over gladness. Now i am thankful for your work as well as trust you realize what a great job you have been accomplishing educating people through a site. Probably you’ve never encountered all of us.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *