Plan de relance de Barak Obama: Le ministre Day s'est dit modérément optimiste

Plan de relance de Barak Obama: Le ministre Day s'est dit modérément optimiste Hebdoweb Affaire Argent

Insdustrie de l’acier au Québec

Selon le plan sur lequel le Sénat américain se penche dès aujourd’hui, les entreprises américaines qui veulent obtenir des contrats d’infrastructures devront acheter leur acier aux États-Unis.

Les entreprises canadiennes qui transforment de l’acier pressent le ministre fédéral du Commerce international Stockwell Day de freiner l’élan protectionniste des Américains.

Pour tenter de calmer la grogne internationale sur son plan qui favorise l’achat aux États-Unis, le président Obama a dépêché un représentant au sommet économique de Davos.

Le quotidien The Globe and Mail rapporte que le ministre Day s’est dit modérément optimiste après avoir parlé avec l’émissaire américain.

+ de détails sur le site de Radio-Canada 

 Optimisme: Les travailleurs de l’acier

De son côté, le président et chef de l’exploitation du Groupe Canam, Marc Dutil, explique que son entreprise est mieux placée que d’autres fabricants d’acier, parce qu’elle possède des usines aux États-Unis et emploie plus de 2500 travailleurs.

« Le programme américain prévoit certaines restrictions sur des projets, mais il faut bien comprendre que ce n’est pas l’ensemble des projets », tient à ajouter M. Dutil.À l’instar de l’entreprise Mécanarc, le Groupe Canam n’envisage pas de procéder à des mises à pied pour l’instant.

+ d’informations sur une autre page de Radio-Canada

source photo  La Presse Affaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *