Regard sur l'économie sur la Côte Nord: Vêtements Norfil

Hebdoweb Affaire Argent 6 février 2009 21:15

Regard sur l’économie sur la Côte Nord: Vêtements Norfil

Baie-Comeau
L’organisme à but non lucratif, propriétaire de Vêtements Norfil, achète l’entreprise de nettoyage Propet de Baie-Comeau.
Avec cet achat, l’organisme, qui a pour mission de promouvoir l’accès à l’emploi pour les personnes handicapées, comptera une centaine d’employés.

Avec ses 56 employés, le centre de travail adapté Vêtements Norfil constitue le principal actif du Groupe de la Côte. L’entreprise fabrique des vêtements de travail ignifuge destinés aux employés de grandes entreprises comme Alcoa. + Radio-Canada vendredi publié le 6 février 2009
En savoir + Les Vêtement Norfil une entreprise de Baie-Comeau    Le Journal de Baie-Comeau

Nettoyage Propet

Le nettoyeur devient donc la cinquième division de l’entreprise de promotion de l’accès à l’emploi des personnes handicapées. Déjà, en 2008, deux nouvelles divisions s’étaient greffées avec l’intégration des activités de la Corporation Omni-Services, soit le transport adapté et la gestion de deux kiosques de Loto-Québec.

Lors de sa création en 1981, le Groupe de la Côte-Nord opérait la division Ménagex. Encore aujourd’hui, ses travailleurs assument l’entretien ménager des locaux de l’Agence de santé et de services sociaux, rue Jalbert. Il aura fallu attendre jusqu’en 2000 pour le lancement de Norfil, la première entreprise adaptée et manufacturière de vêtements industriels de la Côte-Nord

Les emplois

Le Groupe de la Côte-Nord vise favoriser l’intégration des personnes handicapées. L’acquisition de Propet permettra à celles qui ne peuvent occuper un poste de travail chez Norfil, en raison de leurs limitations, de travailler dans le nettoyage.

Mais, M. Belzile tient bien à rassurer les 12 employés déjà en place. Leurs emplois seront préservés. Il en va, dit-il, du maintien de leur expertise. «Avec les mois et les années, des gens vont se greffer à eux», souligne-t-il. Avec la croissance prévue dans les trois prochaines années, entre huit et 10 nouveaux emplois devraient être créés chez Propet.

Une réflexion au sujet de « Regard sur l'économie sur la Côte Nord: Vêtements Norfil »

  1. bonjour je travaillais a norfil depuis 5 ans mais je suis obliger darrete de travailler cause maladie mais si je p eut faire un autre travail et que le mdc me dit ok ppour travailler norfil vont tu me reprendre  questionnement merci davance natacha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *