L'avocat d'Omar Khadr veut que Harper parle du sort de son client à Obama

L'avocat d'Omar Khadr veut que Harper parle du sort de son client à Obama

Hebdoweb Mise à jour:18:14
Actualité International Gouvernement
PC
Ottawa
L’avocat d’Omar Khadr souhaite que Stephen Harper discute du sort de son client avec Barack Obama à l’occasion de la première visite officielle du président américain en sol canadien, le 19 février.

William Kuebler, qui représente le jeune Torontois enfermé à la prison de Guantanamo depuis six ans, espère que le premier ministre dialoguera des étapes précises à envisager pour le rapatriement de son client.

En entrevue à la Presse Canadienne, M. Kuebler a confié croire que la visite de M. Obama à Ottawa représentait une occasion en or pour le gouvernement conservateur d’agir sur le dossier.

Au bureau du premier ministre, on n’a pas voulu indiquer si le cas d’Omar Kadhr était ou non à l’ordre du jour de la rencontre de la semaine prochaine.

Peu après son assermentation, M. Obama a suspendu pour 120 jours les audiences des commissions militaires et signé un décret ordonnant la fermeture de la prison militaire américaine à Cuba.

Depuis, les Etats-Unis demandent à d’autres pays d’accorder l’asile aux détenus, dont certains ont été reconnus non-coupables de toute activité terroriste.

Omar Khadr est accusé d’avoir tué un soldat américain à l’aide d’une grenade, alors qu’il était âgé de 15 ans. Il est le seul ressortant d’un pays occidental à être encore emprisonné à Guantanamo.
(source du texte Presse canadienne)
(source de la photo
Mots clés: Ottawa, Guantanamo Bay, William Kuebler, Omar Khadr, Etats-Unis, Afghanistan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *