Obama inspiré par Sarkozy selon…

Hebdoweb Mise à jour : 22:27

International  

ÉTATS-UNIS •    
 
Dans le courrier International on peut lire l’interventionnisme étatique prôné par le président américain pour relancer l’économie rappelle les discours de son homologue français. Une idée qui ne déplaît plus à la population.

Avez-vous remarqué que le discours de Barack Obama ressemble chaque jour un peu plus à celui du président français ?

Lorsqu’il déclarait, le jour de son investiture, que l’heure n’était plus à se demander si le gouvernement était trop gros ou trop petit, il semblait faire écho à l’éclectisme philosophique de Nicolas Sarkozy, qui peut prendre la défense des marchés un jour et plaider le lendemain pour les champions publics de l’industrie.

En qualifiant de "honteux" et d’avide le comportement de Wall Street, le président américain n’a fait que répéter ce que les Français pensent depuis toujours et s’est inscrit dans le droit-fil des récents propos de Nicolas Sarkozy, pour qui il serait "insensé" de croire que les marchés ont toujours raison.

L’administration Obama reprend une vieille tradition française de "patriotisme économique". Et, quand le nouveau président américain parle de limiter à 500 000 dollars [387 000 euros] le salaire des dirigeants des sociétés financières renflouées par l’Etat, il leur impose une réduction drastique que Sarkozy a déjà obtenue en janvier, lorsqu’il a convaincu les principaux banquiers français de renoncer publiquement à leurs bonus. + de détails dans le Courier nternational

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *