Avec Telle mère, quelle fille? Sophie Thibault est allée sur la Rue Frontenac

Avec Telle mère, quelle fille? Sophie Thibault est allée sur la Rue Frontenac

Mise à jour: 21:47
Catégorie Livre

Promotion du livre «Telle mère, quelle fille?»

Selon les journalistes en lock-out du Journal de Montréal, Mme Sophie Thibault, chef d’antenne à TVA, ne se prononce pas sur le conflit opposant les travailleurs de l’information du Journal de Montréal à la partie patronale, mais elle s’est néanmoins déplacée, tout naturellement, jusqu’au local de mobilisation de la rue Frontenac.

En campagne de promotion pour son livre, Telle mère, quelle fille?, elle affirme qu’en temps normal, elle aurait donné une entrevue à un journaliste, et c’est ce qu’elle a choisi de faire, malgré le lock-out.

Souriante et sympathique à notre cause, elle a pris le pouls de notre moral et a avoué retrouver dans l’ambiance de la salle de rédaction de RueFrontenac.com un peu de la fougue et de la passion qui imprégnaient les murs de la radio communautaire où, toute jeune journaliste, elle a fait ses premières armes.

(Une partie des profits de la vente de ce livre sera remise à la Société canadienne de la sclérose en plaques.)
Telle mère, quelle fille?, Monique Larouche-Thibault et Sophie Thibault, Les Éditions de l’Homme
lire le texte complet sur Rue Frontenac

Une à entrevue avec Sophie Thibault *«Oui, je lui en ai voulu»*

Avec Telle mère, quelle fille?, la chef d’antenne Sophie Thibault livre un face à face sous forme de journal à deux voix avec sa mère récemment décédée, qui a souffert de la sclérose en plaques pendant plus de 50 ans. voir l’entrevue

 Achetez le livre

2 réflexions au sujet de « Avec Telle mère, quelle fille? Sophie Thibault est allée sur la Rue Frontenac »

  1. Voici un passage ‘inattendu’ du livre (question de mettre l’eau à la bouche… 🙂

    [S. T. parlant d’elle-même]
    « que d’angoisse pour une moitié de psychologue diplômée qui n’avait jamais lu
    les journaux et s’était toujours contrefichée de la chose publique et politique. »

    !

  2. Je vous aime beaucoup beaucoup. Jaimerais tellement vous rencontrer un jour. Bonne Fête pour demain.Bye Céline Briand.Rivière-du-Loup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *