L'ambassadeur mexicain au Canada arrive avec un lourd bagage et sème la controverse

L'ambassadeur mexicain au Canada arrive avec un lourd bagage et sème la controverseGouvernement Canadien
Mis à jour 09:15

Des femmes violées et assassinées! C’était leur faute avait-il présumé.

Le nouvel ambassadeur Francisco Barrio Terrazas, dans le passé était ancien Gouverneur de l’Etat de Chihuahua à l’époque où des centaines de femmes ont été violées et assassinées dans la ville ouvrière de Juarez, il a longtemps refusé de demander une enquête, alléguant que ces attaques n’étaient pas surprenantes compte tenu que ces victimes s’étaient baladées la nuit, en des lieux sombres et dans une tenue provocante.

La Fédération des femmes du Québec a fait part de ses inquiétudes à propos de M. Barrio Terrezas en écrivant au premier ministre Stephen Harper.

La principale association de défense des droits de Juarez, Bring our Daughters Home, avait également critiqué la nomination de l’ancien ambassadeur mexicain.

Le passé de Barrio Terrezas

Elu pour la première fois en 1992, Barrio Terrezas a plusieurs fois été en charge de dossiers liés à la corruption, notamment sous le précédent président, Vicente Fox.

Selon le professeur à l’Université du Texas à El Paso, Tony Payan, c’est sous l’administration Fox que les cartels de la drogue ont pénétré «à des niveaux sans précédents» la police fédérale et l’appareil de sécurité du pays.

M. Terrezas avait récemment affirmé à un journaliste qu’une des raisons qui motivait sa venue au Canada était la pauvre situation sécuritaire de l’État dont il était originaire.

+ de détails à la source: La Presse Canadienne  et  Cyberpresse

Photo: Le nouvel ambassadeur mexicain au Canada, Francisco Barrio Terrazas et la gouverneure générale du Canada Michaëlle Jean de La Presse canadienne .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *