Un avion russe a tenté de pénéter l'espace aérien canadien

Un avion russe a tenté de pénéter l'espace aérien canadien

Mis à jour 12:09

Gouvernement Canadien

* 24 heures avant  la visite d’Obama à Ottawa

* Les tentatives d’incursions de la Russie sont de plus en plus fréquentes.

OTTAWA AP Le ministre de la Défense, Peter MacKay, a confirmé vendredi qu’un bombardier russe s’était approché de l’espace aérien canadien en Arctique, tout juste 24 heures avant l’arrivée du président américain Barack Obama à Ottawa.

L’avion a été repéré par le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD), puis escorté dans l’espace aérien international.

En conférence de presse, le ministre a confié ne pas savoir s’il s’agissait d’une simple coïncidence, mais il a indiqué que ces tentatives d’incursions de la Russie étaient de plus en plus fréquentes.

Une partie importante de la sécurité canadienne était concentrée dans la capitale fédérale ces jours-là en vue de la visite du nouveau président américain, alors la Russie aurait pu conclure qu’il aurait été facile de pénétrer l’espace aérien du Canada, a-t-il par ailleurs supposé.

La Russie, comme d’autres pays nordiques, a l’oeil sur l’Arctique, une région géographiquement stratégique et dont les fonds sous-marins sont riches en hydrocarbures.

Accompagné du commandant du NORAD, Gene Renuart, et du chef d’état-major de la défense canadienne, Walt Natynczyk, M. MacKay a indiqué qu’il croyait que cette opération de l’armée russe visait à démontrer sa capacité militaire, mais surtout à tenter de prouver sa souveraineté sur la région.

La ministre a soutenu que le Canada devait occuper au maximum le Grand Nord pour affirmer à l’ensemble de la planète que cet espace lui revenait.

Selon TVA C’est deux bombardiers russe qui s’étaient approché de l’espace aérien canadien en Arctique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *