Les fils d'un riche pétrolier de Lawton sont arrêtés, grâce aux internautes pour cruauté envers les animaux

Les fils d'un riche pétrolier de Lawton sont arrêtés, grâce aux internautes pour cruauté envers les animaux

Mise à jour 09:05  
Internet-

En bref: *Un petit chat sauvé par des internautes* 
 
Des internautes unissent leurs efforts et réussissent à faire arrêter le tortionnaire !

Vidéo
Tout a commencé le jour de la Saint-Valentin.  Un internaute utilisant le pseudonyme « glennspam1 » poste une vidéo intitulée « PattyCatPattyCat ». Le clip montre un jeune garçon qui porte une cagoule noire et un bas de pyjamas et qui déclare que le sujet d’aujourd’hui sera la violence envers les animaux (animal abuse). 

Il tient un petit chat gris par le cou et déclare que le chaton sera son sujet d’étude. Pendant ce temps, un comparse, qu’on ne voit jamais, tient la caméra et l’encourage en riant. La vidéo dure plusieurs minutes pendant lesquelles le garçon lance le chat un peu partout, le frappe, le vaporise d’un liquide indéterminé tout en criant « Je te hais et tu me hais ! ». Le chat, littéralement terrorisé, hurle de terreur et de douleur tout en essayant de s’échapper, mais plus le chat hurle, plus le garçon est déchaîné.

Une deuxième vidéo du même acabit se retrouve bientôt sur le web dans lequel le même garçon explique à la caméra que « le test d’aujourd’hui est l’initiation d’un enfant qui s’appelle Dusty, qui est en fait un chat et que donc, techniquement, ce n’est pas de la cruauté envers les animaux ».

Dénoncement
Les internautes qui visionnent ces vidéos sont dévastés et dénoncent les clips aux responsables de Youtube, mais pour plusieurs d’entre eux la dénonciation, et même le retrait éventuel des vidéos – qui ne surviendra que plusieurs jours plus tard – ce n’est pas suffisant.  Ils se mettent à fouiller partout sur ….

Deux frères
Les internautes avec plusieurs recherches ont découvert que le tortionnaire était Kenny Glenn et son frère Weston qui filmait

Ils écopent d’une punition si douce
Quant aux deux tortionnaires, le procureur général a décidé qu’ils retourneraient chez leurs parents et qu’il n’y aurait aucune charge retenue contre eux jusqu’à leur majorité.  À peine devront-ils s’acquitter de travaux communautaires et passer une évaluation de leur état psychologique lorsqu’ils auront 18 ans…  Une punition si douce a-t-elle un lien avec le fait que le père des deux ados, un riche pétrolier, est un homme très influent dans la petite ville de Lawton ?  C’est du moins la rumeur qui court…

 Lire le texte complet d’ Anne Brière sur sympatico.msn 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *