Les agressions sexuelles de jeunes cadets par les membres plus âgés des forces armées

Les agressions sexuelles de jeunes cadets par les membres plus âgés des forces armées

Mise à jour: 10:15

Société —

Forces armées canadiennes —

La police militaire relève un degré alarmant d’agressions sexuelles de jeunes.

HALIFAX, N.S. (Source PC) La police militaire affirme que les Forces armées canadiennes doivent accentuer leur supervision des installations d’entraînement, une enquête ayant révélé un degré alarmant d’agressions sexuelles commises sur de jeunes gens par des membres plus âgés des forces armées.

Selon des représentants de l’unité des renseignements criminels, un nombre troublant de cas impliquent de jeunes gens: les agressions sexuelles contre des jeunes représentent plus de la moitié des cas d’agressions sexuelles rapportées.

Ce constat se trouve dans un rapport préliminaire obtenu par La Presse Canadienne, rédigé dans le cadre du programme de renseignements criminels de la police militaire pour la période allant de 2004 à juin 2008. Selon le rapport, ces données illustrent la nécessité de mesures rigoureuses visant à prévenir et réprimer les agressions sexuelles impliquant des enfants, particulièrement des cadets.

Sur 219 incidents, l’âge moyen des agresseurs militaires et civils se situait entre 27 et 31 ans, tandis que les victimes étaient âgées dans certains cas d’à peine 12 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *