De l'excommunication à la machine à laver: Le Vatican renvoie les femmes à “leurs” tâches ménagères.

De l'excommunication à la machine à laver: Le Vatican renvoie les femmes à “leurs” tâches ménagères. 18:30 Religion

«Catholique»

Le vatican soulève l’opinion public

1) L’excommunication prononcée jeudi 5 mars par un évêque brésilien contre la mère d’une fillette de 9 ans, enceinte de jumeaux à la suite d’un viol, et contre les médecins qui ont pratiqué l’avortement continue de susciter une réprobation générale dans l’opinion publique.

Le soutien du cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la Congrégation pour les évêques au Vatican, à son confrère brésilien laisse sans voix de nombreux responsables religieux. Interrogé samedi 7 mars par le quotidien italien La Stampa sur le sort de la petite Brésilienne, ce proche collaborateur de Benoît XVI a déclaré :

"C’est un triste cas, mais le vrai problème est que les jumeaux conçus étaient des personnes innocentes, qui avaient le droit de vivre et qui ne pouvaient pas être supprimées. L’Eglise a toujours défendu la vie et doit continuer à le faire, sans s’adapter aux humeurs de l’époque ou à l’opportunité politique."

2) Le scandale Williamson. Le 22 janvier, Mgr Richard Williamson, évêque intégriste schismatique, déclare : "Je pense que 200 000 à 300 000 juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz." Deux jours plus tard, un décret lève l’excommunication de quatre évêques intégristes, dont Mgr Williamson. Le 4 février, le Vatican exige qu’il prenne "publiquement ses distances" avec ses déclarations. En vain.réf: Lemonde.fr

L‘Osservatore romano, l’organe central du Vatican, a honoré à sa manière le 8-Mars en affirmant que la machine à laver était la preuve la

plus tangible de l’émancipation féminine. Nous éviterons de commenter cette énormité vaticane (rédigée qui plus est par une journaliste)

qui renvoie les femmes à “leurs” tâches ménagères. Blog Le Monde  

La machine à l’Ave Maria
«Au XXe siècle, qui a le plus participé à l’émancipation des femmes occidentales ? Le débat est encore ouvert. Certains disent que c’est
  la pilule, d’autres la libéralisation de l’avortement, ou encore le fait de travailler hors du foyer.

D’autres, cependant, se permettent d’aller encore plus loin et proposent: la machine à laver». Et notre Giulia, sans doute en plein delirium, de continuer sur plusieurs paragraphes de chanter les louanges de la "sauveuse des femmes", qui leur a permis de s’afficher au foyer, " souriantes, maquillées et radieuses parmi les appareils électroménagers de leur maison».

Ce qui a libéré les femmes plus que tout conclue-t-elle ?
«La sublime mystique de pouvoir changer les draps deux fois par semaine au lieu d’une" …. 
écrit Guillaume Crouzet Rédacteur en chef délégué de l’Express Styles, les
pages « art de vivre »  de l’Express

L’OSSERVATORE ROMANO   Journal officiel

Entre cette histoire de machine à laver et cette affaire d’excommunication, l’Église catholique a l’air actuellement d’une caricature d’elle-même, une image que nos évêques devraient se presser de corriger. réf:  cyberpresse 

Un dossier du Vatican  sur le site   Le monde.fr   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *