«Retenez bien le lieu,Winnenden»: Le message du jeune Allemand qui a semé la mort

«Retenez bien le lieu,Winnenden»: Le message du jeune Allemand qui a semé la mort

«Photos, Vidéo reportage 13:24»

 Un dossier sur la tuerie de Winnenden:

Tim Kretschmer: Le message adressé par Tim Kretschmer, 17 ans, à un adolescent bavarois prénommé Bernd sur un forum de discussion dans la nuit de mardi à mercredi était clair.

Agence France-Presse «J’en ai marre, j’en ai assez de cette vie qui n’a pas de sens, c’est toujours la même chose. Tout le monde se fiche de moi et personne ne reconnaît mon potentiel».

«J’ai des armes ici, demain matin j’irai à mon ancienne école et ça va vraiment barder. Restez à l’écoute, vous entendrez parler de moi demain. Retenez bien le lieu : Winnenden». Texte complet sur Cyberpresse +  Un dossier sur la tuerie de Winnenden

À lire aussi sur le massacre
 
En temps réel sur l’internet
(07h28) «ACHTUNG: In der Realschule Winnenden gab es heute einen Amoklauf, Täter angeblich flüchtig – besser nicht in die Stadt kommen!!!!» »

[ Fusillade en Allemagne ]
La loi allemande sur les armes à feu est l’une des plus sévères au monde
(11/03/09) L’Allemagne a l’une des lois sur les armes à feu les plus sévères au monde, plus encore que la loi canadienne. Et même si ces lois n’ont pu… »
 [ Fusillade en Allemagne ]
Une horreur «inconcevable»
(11/03/09) L’Allemagne est en état de choc. Ce matin, un adolescent de 17 ans a ouvert le feu dans son ancien collège, tuant au moins 15 personnes avant de… »
 [ Europe ]
Tuerie de Winnenden: le besoin de comprendre l’incompréhensible
(08h03) «Warum?» (Pourquoi?) Cette interrogation à la une du quotidien local Winnender Zeitung résume jeudi le désarroi d’une bourgade allemande cossue… »

Video 1
Regardez le reportage d’Andrée Ducharme.
Video 2
Jean-Luc Mongrain s’entretient avec Stéphane Bourgoin, profileur et spécialiste des fusillades.
Video 3
Une résidante de Winnenden, Céline Bauer, nous a parlé ce matin.
Video 4
Regardez des réactions de jeunes présents lors de l’événement (en anglais).

Pour voir ces capsules vidéo  ici à Lcn

Écoutez l’entrevue réalisée avec une Québécoise qui réside en Allemagne, Fany Lauzon  ici

La presse allemande cherche à comprendre,
L’espoir est mince, mais ils veulent connaître les raisons d’un carnage. Les journaux allemands s’interrogent ce jeudi matin. Un immense «Warum» («Pourquoi») barre la Une du «Frankfurter Allgemeine Zeitung», tout comme celle du journal local, le Winnender Zeitung. Pour le tabloïd «Bild», qui publie la photo d’un tueur jeune et banal, binoclard amateur de ping-pong, il s’agit d’une haine des femmes. Le site de la chaîne RTL explique que le tueur aimait les jeux vidéos, et notamment Counter Strike, le jeu en réseau le plus couru dans le monde.  Les liens de ces journaux allemands ont été traduit automatiquement avec google
Source le 20 minutes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *