Chrysler se prépare à se retirer du Canada

Chrysler se prépare à se retirer du Canada

Mise à jour: 09:30

Argent Société —

Chrysler en coulisse

TORONTO — Des sources familières avec les plans de Chrysler affirment que le constructeur automobile a déjà commencé à préparer, en coulisse, le retrait de ses activités au Canada dans l’éventualité où il ne parviendrait pas à s’entendre avec le syndicat des Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA) d’ici la fin du mois.

Chrysler affirme devoir réduire ses coûts de main-d’oeuvre d’environ 20 $ de l’heure pour être concurrentielle aux constructeurs étrangers qui ont des activités au Canada, comme Toyota.

Actuellement, la compagnie estime que ses coûts de main-d’oeuvre – incluant les salaires, les avantages sociaux, les diverses primes et les prestations de retraite – sont d’environ 76 $ l’heure. Pour être concurrentielle avec les usines canadiennes de Toyota, elle soutient qu’elle devrait réduire ces coûts à 57 $ l’heure.

Pour lire le texte complet   La Presse Canadienne

Selon Radio-Canada,Le syndicat des Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA) n’entend pas céder devant les menaces de Chrysler, qui laisse planer la possibilité de quitter le Canada si ses coûts en main-d’oeuvre ne diminuent pas suffisamment pour assurer sa rentabilité

Source du Texte et la photo + d’infos   de Radio-Canada par La presse Canadienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *