L'adjudant René Picotin son départ pour l'Afghanistan est suspendu

L'adjudant René Picotin son départ pour l'Afghanistan est suspendu Le forcené, de Val-Bélair

Actualité, Justice, Société

Mise à jour: 22:44

Trois ans de probation pour L’adjudant René Picotin

Militaire depuis 24 ans, il devait s’envoler vers l’Afghanistan le 26 mars prochain. Mais les Forces armées canadiennes ont annoncé qu’il ne serait pas déployé au cours de cette mission.

L’adjudant René Picotin, qui avait tenu les policiers en haleine pendant une douzaine d’heures le mois dernier dans sa résidence de Val-Bélair, a été remis en liberté aujourd’hui au Palais de justice de Québec.

Le militaire de 47 ans devra cependant demeurer dans une maison de transition où il suivra notamment une thérapie pour son problème d’alcool en plus d’être soumis à une période de probation de trois ans.

C’est le directeur de l’établissement qui déterminera la durée du séjour de l’individu. 
 
Source de ce texte Agence QMI de Stéphane Dion  Lire au complet sur Canoë

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *