Handicap «Dyspraxie & TED» Cosmobot le robot qui apprend à communiquer

Handicap «Dyspraxie & TED» Cosmobot le robot qui apprend à communiquer Actualité Santé Sciences

*CROFTON, Etats-Unis (AFP) — Cosmobot est devenu le meilleur ami de Kevin, un enfant de 6 ans atteint de graves troubles de développement. C’est un petit robot qui lui apprend à communiquer, avec l’espoir que ce jeune Américain pourra un jour en faire autant avec les enfants de son âge.

Dans une clinique de Crofton, dans la grande banlieue de Washington, Kevin apprend à diriger le robot en langage des signes. La machine l’aide à combattre sa dyspraxie, une maladie qui l’empêche de prononcer les consonnes, de relier les effets et les causes ou de comprendre des concepts simples tels que "plus vite" ou "mieux".

Posé sur une table, Cosmobot, qui mesure 50 cm de haut, a tous les dehors d’un personnage de dessin animé de science-fiction avec ses grands yeux et ses couleurs vives, jaune et bleu.

Depuis que Cosmobot a été intégré à la thérapie il y a un an, les progrès de Kevin sont étonnants, confie sa maman, Patty Fitzgerald.

"Sa maîtresse me dit qu’il lui arrive de lever le doigt en classe pour répondre aux questions. Ca, il ne l’aurait jamais fait avant. Sa volonté de parler s’est améliorée de manière évidente", témoigne-t-elle.Kevin s’est tellement attaché au robot qu’il s’habille comme lui en bleu et jaune. "C’est une façon de dire: +on est copains!+", explique Mme Fitzgerald.

Pour les concepteurs de Cosmobot, la robotique ouvre de nouvelles voies thérapeutiques. En créant un personnage fictif, on donne à l’enfant un interlocuteur plus accessible.

Cosmobot est programmé pour répondre aux mouvements, à la voix mais peut aussi être activé par un tableau de bord composé de quatre boutons et surnommé "Mission contrôle". Il peut bouger, répéter des phrases, se déplacer et aider l'enfant dans ses exercices."Notre espoir, c’est que si l’enfant arrive à communiquer avec le robot et c’est ce qui se passe il pourra dans une deuxième étape communiquer directement avec les autres enfants ou avec les adultes", explique Corinna Lathan, l’inventrice du robot.

Cosmobot est programmé pour répondre aux mouvements, à la voix mais peut aussi être activé par un tableau de bord composé de quatre boutons et surnommé "Mission contrôle". Il peut bouger, répéter des phrases, se déplacer et aider l’enfant dans ses exercices.

A l’aide d’un gant équipé de capteurs, l’enfant peut faire bouger le robot ou bien copier les mouvements de la machine à la demande de ses instructeurs qui cherchent à renforcer ses muscles et ses capacités motrices.

"Ca marche extrêmement bien", s’enthousiasme la thérapeute Krista Coleman-Wood, de la Mayo Clinic, un prestigieux établissement du Minnesota (nord des Etats-Unis) qui s’intéresse au projet. Même s’il est trop tôt pour dire si cela fonctionne mieux qu’une thérapie classique, le côté ludique plaide clairement en faveur du robot. Autrement, "devoir soulever et bouger le poignet de façon répétée devient vite ennuyeux", relève Mme Coleman-Wood.

La clinique Mayo s’est lancée dans des essais médicaux pour voir si le robot pourrait aussi aider des enfants souffrant d’infirmité motrice cérébrale. Pour la créatrice du robot, Cosmobot peut aussi aider à combattre des problèmes de comportement, particulièrement le manque de concentration qui perturbe l’apprentissage de nombreux enfants.

Dans le cas de Kevin, l‘aide du robot devrait lui permettre de rester dans le système scolaire classique, même si des adaptations seront nécessaires. "Il a commencé à apprendre à lire et à compter et il peut désormais écrire son nom", se félicite sa maman. "La vie de famille est plus facile. Nous pouvons désormais aller au restaurant et lui expliquer qu’il ne faut pas jeter ses couverts par terre et qu’on doit utiliser une cuillère plutôt que ses doigts pour manger." Source de ce texte et des photos Agence France Presse

Clinic Mayo   Clinique Mayo version française traduit par Google   Comprendre la dysphasie et les troubles du langages 

A propos

La dyspraxie est un trouble de la coordination, de l’organisation et de l’exécution motrice qui est d’origine neurologique et qui est présent dès la naissance.

Ce trouble s’explique par une immaturité de la région du cerveau qui orchestre la séquence de mouvements nécessaires afin d’accomplir un acte moteur. Par contre, jusqu’à présent, la cause exacte de cette condition n’a pas pu être identifiée suite …La dyspraxie

 

3 réflexions au sujet de « Handicap «Dyspraxie & TED» Cosmobot le robot qui apprend à communiquer »

  1. Thank you for provide ideal great knowledges. Ones internet is awfully coolI am inspired using the advice that consumers have on in this homepage. this shows how excellent end users know this title. bookmarking this web, went visit back as way more. consumers, my acquaintance, ROCK! I found only The answer I already searched all over as well as only couldn’t experience. What a get it over blog. like this this website Ones New website is I as to my brand new favs.I likes stuff like this information given and also it has now given me A few kind on inspiration To succeed for Some purpose, awfully Cheers

  2. Hey – decent blog, simply just looking around several blogs, seems a pretty pleasant platform you’re using. I’m currently using WordPress for several of my sites but planning to change one among them over to a platform similar to yours as a trial run. Something in particular you’d recommend about it?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *