Évelyne Claessens: son combat pour mener son fils à la guérison de l'autisme

Évelyne Claessens: son combat pour mener son fils à la guérison de l'autisme  Actualité Livre Santé Société TV

*Un message d’espoir pour tous les autistes. (Fait vécu)

*Le Groupe Editions présente un nouveau livre d’ Évelyne Claessens, mère de famille dit avoir guéri l’autisme de son garçon: elle nous dit comment. En vente dès lundi.

L’AUTISME N`EST PAS IRRÉVERSIBLE

L’auteur Évelyne Claessens est enseignante et comédienne. Elle est la mère de deux jeunes enfants, dont William qui fut diagnostiqué autiste. Son livre foisonne de conseils judicieux qu’elle donne aux parents d’enfants autistes à partir de son expérience et constitue un message d’espoir.

Dans ce récit d’une rare authenticité, Évelyne Claessens raconte comment son fils William a été diagnostiqué autiste et son combat pour le mener à la guérison.

« Abasourdie, je me suis d’abord documentée, j’ai questionné des spécialistes et je me suis rapidement rendue compte que les parents d’enfants autistes étaient laissés à eux-mêmes dans leur quête de la guérison.

Une fois le diagnostic établi, notre système médical ne contribue aucunement à guérir l’enfant : il l’accompagne dans sa condition. Mon mari et moi avons immédiatement entrepris de trouver les causes et surtout le ou les moyens de le sortir, de nous sortir, de cette impasse. Alors, nous avons tout essayé. Et nous avons réussi. William n’est plus autiste! »

Texte complet sur le site  Groupe Editions

Évelyne Claessens, mère de famille dit avoir guéri l’autisme de son garçon: elle nous dit comment. Émission  Chronique Denis Lévesque 25 mars 2009   

Selon le (Nord info) Évelyne Claessens sera invitée à relater son histoire de guérison, le 28 mars prochain à Rabat, au Maroc, au Congrès International des Traitements Biomédicaux pour le Spectre Autistique. Organisé par le Laboratoire Great Plains et l’Association Al Youssra pour le Soutien et l’Insertion des Autistes, ce colloque rassemblera plusieurs médecins et nutritionnistes qui mettront en avant-plan les nouvelles recherches sur l’autisme.

Aujourd’hui conseillère auprès de parents d’enfants autistes ainsi que conférencière, Évelyne Claessens tient à diffuser le message suivant: l’autisme n’est pas irréversible et l’on peut en guérir.

Source de la photo: Nord info

Toutes les informations sur le site Évelyne Claessens   Terre à Terre

14 réflexions au sujet de « Évelyne Claessens: son combat pour mener son fils à la guérison de l'autisme »

  1. vous me redonner espoir pour ma fille qui a 6 ans cette annee ..jai lintention acheter de livre de madame evelyne . je viens juste de voir le reportage a la television… pour etre honnetre la pedopspychiatre .nous a dit que cetais faux .. mais ma fille bianca avais 3 ans a lepoque ….vraiment ..je ne peux imaginer ma fille autrement ..si on peux changer quelque chose . pour elle ..on le fera !!! merci

  2. Mon petit-fils est dysphasique et trouble envahissant du développement(TED) et moi je songe à faire plus de recherche à ce sujet là aussi. Car la dysphasie est un handicap qui ressemble beaucoup à l’autisme. Et si l’alimentation peut améliorer tant mieux.

  3. Je suis la mère deux jeunes adultes différents: un est autiste non-verbal et l’autre est dysphasique. Mon fils autiste suit la diète et les résultats sont intéressants. Il faut noter que dans ma famille, il y a des cas de maladie coeliac (allergie a gluten). Je ne répétai jamais assez que cette approche peut aider seulement certains enfants. Il n’y a pas de solution universelle pour l’autisme mais une combinaison d’approche. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur le régime sans gluten et sans caséine (qui existe depuis longtemps) auprès de l’organisme ATEDM (http://www.autisme-montreal.com) et à la FQATED (http://www.autisme.qc.ca). ATEDM a organisé des congrès médicaux portant sur les sujets traités dans le livre Mme Claessens. Les résumés de ses conférences ainsi que des outils pratiques pour débuter la diète sont disponibles auprès de cette association. Outre la documentation, il y a des ateliers offertes sur la diète. De son côté, la FQATED a publié de guides très complet sur l’alimentation et sur les approches de Francine Reynaud.

  4. Bonjour,
    Tout d’abord, laissez-moi vous féliciter pour la guérison de votre fils William.
    Je suis la mère de 3 enfants: 1 fille de14 ans,1garçon de10ans et le dèrnier, de 6ans et
    9 mois,diagnostiqué.
    À 9mois, il faisait des fléxions des membres inferieurs, tout étant conscient.
    Les médecins nous ont rassurés qu’il évolue normalement et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter.À l’âge de 16 mois, un pédiatre l’a éxaminé et lui a préscrit,
    un anti-épileptique(clonazepam),prétendant une épilepsie.
    Il lui a donné 1 goutte,le matin,1 goutte, le soir,en doublant la dose kusqu’à l’arrêt des fléxions. notre fils n’a pas réagit le 1 jour;mais le 2, il pleurait sans cesse.
    Nous décidé d’arréter le traitement. Aprés 2 jours,il est devenu normal, comme auparavant.

    Aprés 1 mois,il eu de la fièvre et a été éxaminé par son médecin. IL LUI A PRÈSCRIT
    UN TRAITMENT ET NOUS CONVAINCU qu’il faut reprendre le RIVOTRIL à faible dose(1 goutte par jour, pendant 10 jours),sous prétexte, que les fléxions ont céssé pendant le traitement. Nous ignorons que le médicament relâche les muscles et ne pas les fléxions.
    Notre enfant a commencé à perdre ses acquisitions,lorsqu’il est arrivé à 7 gouttes par jours:parole,regard,sociabilité et même la marche.

    Il a été hospitalisé pour un bilan général, pendant 1 mois: tout était normal(scaner,EEG et abscence d’épilepsie,etc…).

    En juillet 2007, j’ai immigré au canada dans l’éspoir que mon enfant serait guérit.
    Un médecin pédo-psychiatre l’a diagnostiqué.
    Tous les médecins nous découragent,en confirmant que l’autisme n’a pas de remède et que l’enfant peut trouver une certaine autonomie, s’il est pris tôt.
    Mais,dés que j’ai lu votr livre, vous m’avez redonné l’éspoir et le courage de chercher.

    S’il vous plait, mon fils et moi vous tendent la main pour les aider à sortir de ce goufre. Je ne sais pas quoi faire,ni par quoi commencer!
    Mon fils n’a de problemes d’intestins,mais, il a une allimentation sélèctive:pattes,viande-hâchée,lait.
    Il boit le soya à présent, à la place du lait, depuis 1 mois.

    Voilà mon adresse courriel: merouchiboualem@ymail.com (Site yahoo.fr)
    tel:(514)-747-17-96
    J’attend votre réponse, avec impatience. -MERCI-

  5. scherbrouk,30 -4 -2009
    salut
    j’ai une fille de 3ans qui ted.je ne sais pas si , ilya des traitements pour son cas.
    ou bien, il commencer avec elle un regime.
    je veux recevoire des conseils, merci.

  6. Bonjour à tous,
    J’ignorais que ce site existait. C’est mon mari qui m’a dit qu’il y a des gens qui cherchent de l’aide sur ce site…va voir! Je suis désolée s’il y en a qui cherchait une réponse de ma part depuis longtemps. Vous pouvez communiquer directement avec moi au: rlca_ec@videotron.ca ou allez sur le site: Guérir l’autisme, c’est possible, et cliquez sur la petite enveloppe.
    Evelyne Claessens

  7. Bonjour Evelyne

    Je suis la grand-maman de Jérémy qui a 5 1/2 ans
    et qui ressemble en tout point à William.Jérémy suit le régime sans gluten et sans caseine depuis 3 ans et il ne parle pas encore et est toujours tres agité.Nous avons beaucoup d’interrogation et aurions aimé vous rencontrer si c’est possible.

    Diane 450-438-7383

  8. I precisely desired to say thanks again. I’m not certain the things I could possibly have created in the absence of the actual creative ideas discussed by you concerning my concern.It absolutely was a depressing concern for me personally, but considering a new professional fashion you handled it forced me to cry for delight.

  9. bonjour eveline je suis une de tes éleve et quand j'ai lu ton livre je suis devenu tres émotive et ma percetion face a tout les personne atteinte dans le monde je suis de tout coeur avec vous .tu es une femme avec beaucoup de courage et d'amour surtout et j'en suis sur pour le monde qui tentoure ………….je te souhaite de touver tout le courage que sa prend pour continuer a te batre pour tout ces enfants ….et surtout je vous leve mon chapeau a toi et ton marie pour votre courage bonjour a toute ta famille …xxx d'une éleve qui est de tout coeur avec toi ..bye bye

  10. Bonjour,
    Maman de 4 enfants, dont le 2ème (11 ans) est autiste sévère et la dernière (7 ans) est autiste de haut niveau. Avec tout mon respect, sachez tous que l'on ne guérit pas l'autisme ! On peut effectivement apporter des solutions (alimentaires et surtout, éducatives) permettant d'atténuer les comportements problématiques de la personne autiste. Mais le handicap est toujours là… Notamment au niveau de la fameuse "intuition sociale" et de l'empathie. Si le diagnostique initial du fils d'Evelyne était l'autisme, c'est que le spécialiste s'est trompé… L'autisme est souvent confondu avec d'autres troubles, lesquels peuvent, eux, être traîtés et amenés vers une forme de guérison…
    Dernière réflexion : si l'on pouvait "guérir" de l'autisme, je crois que cela se saurait et que beaucoup de parents auraient une qualité de vie meilleure. L'avenir n'est pas sombre pour autant… On apprend à "faire avec" le handicap, on trouve des astuces… Les parents ont souvent plus de ressources que ce qu'ils pensent. Et de bonnes écoles, il en existe aussi…

  11. je suis tous à fait d'accord avec Bolly!! mon fils de 8 ans est TED non spécific et je crois aussi que ça ne se guéris pas malheureusement. L'autisme n'est pas une maladie, c'est un état! On est comme ça tous simplement…

  12. Bonjour Mme Classens nous vous avions rencontre en 2009 pour Jeremy notre petit-fils qui est autiste, vous étiez venu chez-nous a ste-Sphie, nous aurions aime vous rencontre de nouveau si c'est possible, 

     

    François et Diane      Tel: 450-438-7383

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *