Un vaste réseau international de cyberespions, démasqués par des canadiens

Un vaste réseau international de cyberespions, démasqués par des canadiens

*Actualité International Internet

*En bref + Liens

*Chine / réseau de cyber-espionnage

*1295 ordinateurs piratés

Des chercheurs canadiens ont découvert un réseau de cyber-espionnage international, largement basé en Chine, qui s’introduit dans les ordinateurs de gouvernements et organisations privées de 103 pays, dont ceux du dalaï lama.

Au moins 1295 ordinateurs auraient été piratés, ponctuellement ou régulièrement.

Le réseau, baptisé "GhostNet" par ses découvreurs, opère principalement depuis la Chine, d’après les travaux menés entre juin 2008 et mars 2009 par l’Information Warfare Monitor (IWM), un groupe de recherche sur Internet.

Ces travaux, rendus publics samedi, ne permettent pas d’établir l’identité ou les motivations des pirates, qui prennent le contrôle des ordinateurs pour voler ou envoyer des données de toute sorte selon La Presse Canadienne sur le site NouvelObs (texte complet)

Photo: La Presse Canadienne /Dave Thompson/ Radio-Canada.ca avec Agence France Presse, Associated Press et Presse canadienne
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *