Un directeur d'école d'origine canadienne blessé dans une fusillade entre bandits au Honduras

Un directeur d'école d'origine canadienne blessé dans une fusillade entre bandits au Honduras

 

 Selon The Canadian Press & Lcn *

Un enseignant originaire de la région d’Ottawa repose dans le coma dans un hôpital du Honduras après avoir été atteint de coups de feu, vendredi dernier, lors d’une fusillade entre bandits armés.

Un site Web de l’école bilingue Escuela Internacional indique que M.Spencer est maintenant le principal d’une école élémentaire de La Lima.
Photo de  Dennis J. Spencer, 58 ans

Dennis J. Spencer, 58 ans, stationnait son véhicule près d’un restaurant lorsque deux hommes armés y ont fait irruption. Ils ont alors pris le volant et pourchassé un autre véhicule.

Des échanges de coups de feu se sont produits. M.Spencer a été atteint à la tête, à un bras et à une épaule, mais la dame qui l’accompagnait dans la camionnette n’a pas été blessée.

Dennis Spencer a subi une chirurgie au cerveau. Les employés de l’école où il enseigne depuis quatre ans avec son épouse, Barbara, tiennent une vigile.

Avant de déménager en Amérique centrale, Dennis Spencer a enseigné pendant 25 ans dans une école de Renfrew, à l’ouest d’Ottawa.

Citant la Loi sur la protection, un porte-parole des affaires étrangères a refusé de fournir de plus amples informations. 

Une ville dangereuse

Fusillade au Honduras, Un homme d’Ottawa dans le coma selon Radio-Canada nous informe, sur le site du ministère des Affaires étrangères, il est notamment mentionné aux touristes et aux Canadiens d’être très prudents à San Pedro Sula. Voir les conseils et avertissement aux voyageurs à l’étranger

Il est indiqué que des crimes violents, comme des vols à main armée et des détournements de voitures, sont très fréquents à cet endroit, car une bonne partie de la population est armée.

Le principal quotidien de La Lima 

Source de la photo et + d’infos

Un enseignant tué au Honduras lors d’une fusillade

L’école de langue anglaise, près de San Pedro Sula enseigne environ 300 élèves, principalement des ressortissants du Honduras.

Spencer a plus de 35 ans d’expérience dans l’enseignement et titulaire d’une maîtrise en administration scolaire. Il a enseigné dans sept écoles de l’Ontario et a passé deux ans au Mexique avant de se rendre au Honduras.

Deux officiers de police ont également été abattus au cours de l’incident. Selon Tiempo, un journal local, les trois suspects potentiellement s’en est sorti avec des blessures par balle

CTV.CA  CTV.CA traduction en français google

Deux officiers de police ont également été abattus au cours de l’incident

Honduras: Une ville dangereuse
*Actualité International en bref +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *