«Opération SharQc» Ce n'est qu'un début…

«Opération SharQc» Ce n'est qu'un début...Actualité Société
Justice & Judiciaire
En bref + vidéo & photos

«SharQc n’est qu’une étape», a d’ailleurs déclaré le lieutenant François Doré, de la Sûreté du Québec.

«L’objectif de l’opération était de poursuivre la presque totalité des Hells Angels du Québec et leurs collaborateurs, de démenteler leurs cinq chapitres et de saisir leurs repaires» a fièrement expliqué, en affichant la satisfaction du devoir accompli, Steven Chabot, directeur général adjoint aux enquêtes de la Sûreté du Québec.

«L’infiltration des Hells Angels dans l’économie légale, c’est une très grande préoccupation pour les services de police», a déclaré l’inspecteur en chef Jocelyn Latulippe de la SQ.

«D’autres projets (enquêtes) pourraient voir le jour», a promis l’officier, tout en prêchant pour un renforcement des lois de façon à aider les policiers contre des criminels «qui se raffinent continuellement et qui bénéficient de l’aide de facilitateurs» pour blanchir leur argent.

«Nous en sommes rendus à un tournant», a ajouté M. Latulippe. Tous les détails sur Rue Frontenac  Liste des accusés et ceux des recherchés des Hells Angels avec photos

Opération SharQc – Jour 3 

Montréal , le 17 avr. /Sûreté du Québec/ – Les escouades régionales mixtes présentent les plus récentes informations disponibles, au jour 3 de l’opération SharQc.

Jusqu’à maintenant, 128 personnes ont été arrêtées, dont 102 membres et 26 sympathisants et 28 personnes sont toujours recherchées, dont 25 membres et 3 sympathisants. De plus, 97 perquisitions sont terminées et 70 sont en cours.
  
Des armes à autorisation restreinte, une certaine quantité de stupéfiants, des véhicules et près d’un million en argent ont été saisis.
Du côté de la République dominicaine, trois personnes ont été arrêtées et six perquisitions sont terminées, dont le local de Cabarete.

Rappelons que l’opération SharQc, qui se déroule dans le but de paralyser les activités criminelles de l’organisation des Hells Angels du Québec, fait suite à l’opération Printemps 2001 et vise des infractions ayant été commises de 1992 à 2009. Les individus arrêtés devront répondre à diverses accusations, dont complot général de meurtre, meurtre, trafic de drogues et gangstérisme. Ils doivent tous comparaître par vidéoconférence.

La Sûreté du Québec vous invite à visiter son site Internet régulièrement pour suivre l’évolution du dossier. Source de ce texte Portail du Québec    
 
Les actualités nationales sont des événements qui touchent l’ensemble du territoire de la Sûreté du Québec. 

Actualités nationales  Le Dossier Opération SharQcde la Sûreté du Québec 

Extrait vidéo de Jocelyn Latulippe, directeur des services en enquêtes criminelles

Extrait vidéo de Steven Chabot, directeur général adjoint aux enquêtes criminelles

Extrait vidéo de Richard Bruneau du service de la coordination des projets conjoints en enquêtes criminelles

Consultez les extraits vidéo sur le site de La Sureté du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *