Selon Washington, les attentats augmenteront en Irak suite au départ des forces américaines

Actualité International
État-Unis 

«en bref + liens»

Au mois de février, Barack Obama a dit que 35 000 des 50 000 soldats présents en Irak devaient s’être retirés d’ici à août 2010.

Les militaires américains doivent, selon un accord signé le 1er janvier avec Bagdad, s’être retirés des principales villes irakiennes le 30 juin prochain et complètement d’ici à fin 2011.

Un peu plus tôt mercredi, un attentat-suicide a fait au moins cinq morts et 20 blessés dans une mosquée sunnite au nord de Bagdad. Le kamikaze s’était fondu dans un groupe de fidèles lorsqu’il a actionné sa bombe, a expliqué un policier irakien.

Le nombre des attentats va probablement augmenter en Irak lorsque les forces américaines commenceront à partir, a déclaré mercredi à l’Associated Press le sous-secrétaire d’Etat à la Défense, Colin Kahl, sans qu’aucun délai ne soit pour l’instant envisagé pour le retrait des troupes. (Copie texte de AP)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *