Les femmes qui fument sont moins belles que celles qui fument pas

Les femmes qui fument sont moins belles que celles qui fument pas

Société Santé beauté

Les femmes qui fument paraissent plus vieilles de dix ou vingt ans de plus que leur âge réel.

Le simple fait de tenir une cigarette entre ses lèvres crée des rides bien spécifiques pour les personnes qui fument beaucoup… mais les dégâts du tabac ne s’arrêtent pas là, et de loin.

La nicotine entraîne une vasoconstriction (diminution du diamètre des vaisseaux sanguins) qui diminue l’apport de sang vers la peau. La fumée de la cigarette contient aussi de fines particules qui se collent à la peau, obstruant les pores.

Enfin, le tabac augmente le risque de souffrir de couperose, et la propension à avoir des poches sous les yeux. Sans parler de la multiplication des radicaux libres, petites particules qui accélèrent le processus d’oxydation de la peau, et donc le vieillissement.

Enfin, fumer rend les ongles et la peau des doigts jaunâtres, et les dents elles aussi deviennent moins blanches.

Le résultat de toutes ces influences est que les fumeuses paraissent facilement dix ou vingt ans de plus que leur âge réel. Une étude a même été menée sur des soeurs jumelles dont l’une fumait et l’autre pas ? la jumelle fumeuse, qui était pourtant soumise au même type de conditions de vie que sa soeur, avait un vieillissement de la peau plus prononcé.

C’est donc certain, le tabac fait vieillir prématurément. En plus d’être mauvais pour la santé. Alors pourquoi continuons-nous à nous imaginer qu’il y a quelque chose de glamour dans le fait de tenir une cigarette? Il semble que les femmes, en plus de la dépendance physique, comptent aussi sur le tabac pour maîtriser leur poids. Pourtant, il existe des solutions pour maîtriser son poids qui ne supposent pas une peau terne et des rides prématurées! Selon les références du site e-sante  (Source Photo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *