Grippe porcine: Obama demande 1,5 milliards de dollars pour financer la recherche sur un vaccin

 

Grippe porcine: Obama demande 1,5 milliards de dollars pour financer la recherche sur un vaccin
Reuters – Aujourd’hui, 07h29 Barack Obama et Kathleen Sebelius, nouvelle secrétaire américaine à la Santé. Le président a demandé au Congrès une rallonge budgétaire d’un milliard et demi de dollars pour faire face à la grippe porcine dont 65 cas ont été signalés aux Etats-Unis. selon ActualitéYahoo France/Photo prise le 28 avril 2009/REUTERS/Jim Young  Yahoo

International Santé

ETATS-UNIS

Le président américain Barack Obama a réclamé mardi une enveloppe de 1,5 milliards de dollars au Congrès pour prendre des mesures visant à augmenter les stocks de médicaments anti-viraux, à financer la recherche sur un vaccin et à coordonner une réponse avec les gouvernements étrangers.

Les autorités s’efforcent d’éviter une panique mais peuvent difficilement ne pas envisager l’aggravation de la situation. La secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano, chargée de la sécurité aux frontières et de l’immigration, a souligné que les Etats-Unis "agissaient comme s’ils se préparaient à une pandémie". Les voyageurs présentant des symptômes grippaux vont être placés en isolement, a-t-elle indiqué.

La question d’une fermeture de la frontière avec le Mexique pourrait faire surface au Congrès lors d’une série d’auditions sur la grippe porcine. Mais cela ne changerait pas grand chose maintenant que le virus est présent sur le sol américain et entraînerait des difficultés considérables pour l’économie nationale, expliquent les experts.

En Californie, où 11 cas ont été détectés, l’Etat d’urgence a été proclamé par le gouverneur Arnold Schwarzenegger. Cela "va permettre de soutenir et de faciliter la riposte de notre département de la santé publique". La Californie partage avec le Mexique, le foyer de l’épidémie, l’une des frontières les plus fréquentées au monde.

Par ailleurs, le représentant américain pour le Commerce, Ron Kirk, a appelé les partenaires commerciaux des Etats-Unis à ne pas suspendre leurs importations de porc depuis son pays. "Les restrictions sur les porcs américains ou les produits à base de porc ou tout produit à base de viande en provenance des Etats-Unis liées à la récente apparition (de la grippe porcine) ne semblent pas fondées sur des preuves scientifiques et peuvent provoquer de sérieuses perturbations commerciales sans justification", a-t-il déclaré.« rapporte La Tribune»
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *