Fillettes intoxiquées par le champignon lépiote de Josserand récemment découvert au Québec

Photo: Lépiote de Josserand
Fillettes intoxiquées par le champignon lépiote de Josserand récemment découvert au Québec
Photo: Journal de Montréal  Mathieu Turbide

En bref+ Actualité Famille / Santé

Montréal- Deux fillettes de trois ans de Montréal ont dû subir des traitements de désintoxication après avoir porté à la bouche et peut-être ingéré des champignons hautement toxiques trouvés sur le parterre d’une maison à Ahuntsic.

On croyait que la lépiote de Josserand ne poussait pas au Québec, mais on en voit de plus en plus, surtout dans la région de Montréal.  

Ce petit champignon, en forme de parasol, au pied fin et au chapeau taché de brun peut avoir l’air anodin, mais il contient de puissantes toxines, potentiellement mortelles si on en consomme de grandes quantités.

Même si les spécialistes ne savaient pas qu’elle poussait au Québec, la lépiote n’est pas nécessairement un «nouveau» champignon, souligne Raymond Archambault, du Jardin botanique de Montréal, qui préside le Cercle des mycologues de Montréal, l’un des plus importants regroupements de mycologues en Amérique.

«La lépiote de Josserand a peut-être poussé au Québec avant, mais on ne le savait pas. Par contre, depuis quelques années, on en a vu des spécimens», a expliqué M. Archambault au Journal la semaine dernière, avant le cas de deux fillettes rapporté en fin de semaine.

À lire au complet dans le Journal de Montréal : Fillettes intoxiquées par un champignon et Récemment découverts au Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *