Sarkozy sur le perron de l'Elysée promet de la transparence

Nicolas Sarkosy fait le point
Sarkozy sur le perron de l'Elysée promet de la transparence
Sarkozy sur le perron de l’Elysée

Sarkozy sur le perron de l’Elysée: ma santé est "bonne", mais "je dois me reposer" publie l’Agence France Presse

Paris — Nicolas Sarkozy a tenu mercredi à assurer que sa santé est" bonne" même s’il doit se reposer après son malaise de dimanche, s’engageant également, lors d’un point de presse imprévu depuis le perron de l’Elysée, à rendre publiques toutes hospitalisations.

"Je voulais dire aux Français que ma santé était bonne, que j’avais eu un coup de fatigue et que quand le président a un problème, il est tout à fait normal que les Français en soient informés", a-t-il dit devant la presse, réunie à l’occasion du Conseil des ministres, le dernier avant les vacances.

"Il faut que je me repose", a-t-il ajouté.

"J’ai décidé que dorénavant, les choses seront parfaitement claires et si je fais l’objet d’une hospitalisation ou d’un examen, je le dirai", a aussi promis Nicolas Sarkozy.

"Je dois cette transparence. Je ne l’avais pas fait quand j’avais eu un problème à la gorge, bien mal m’en a pris, j’aurais bien mieux fait de le dire", a-t-il poursuivi en évoquant une intervention qu’il avait subie à l’automne 2007 et gardée secrète avant d’être révélée dans un livre.

"J’avais voulu par souci de discrétion ne pas indiquer que j’avais ce phlegmon. Je pensais que ça n’intéressait que peu de monde. Mais quand on ne dit pas les choses, ça les complique", a expliqué Nicolas Sarkozy.

A propos de sa brève hospitalisation au Val-de-Grâce, le chef de l’Etat a souhaité "remercier le personnel infirmier, hospitalier, ceux qui se sont si bien occupés de moi".

Il est "toujours important d’aller voir de l’autre côté, ce qui se passe et comment ça fait. Ce qui permet de mesurer que personne n’est au-dessus des règles, de voir le dévouement des personnels et puis aussi la souffrance de ceux qui sont dans les hôpitaux", a-t-il dit.

Un "repos relatif" a été "conseillé" au président par les médecins après son malaise, survenu dimanche pendant un jogging, même si "aucun traitement médical n’a été prescrit", avait indiqué lundi l’Elysée.

"Depuis 2002, quand je suis rentré au ministère de l’Intérieur, ça fait 7 ans maintenant, je n’ai pas eu beaucoup de répit. Nous allons partir avec Carla, les enfants, en vacances, dans le midi, chez nous, et on va s’y tenir tranquilles, si l’actualité veut bien nous laisser tranquilles", a encore dit Nicolas Sarkozy, qui doit partir cette semaine au Cap Nègre (Var).(Texte AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *